Spiritueux de marque González Byass

Cette importante entreprise andalouse, appartenant à la famille González, de Jerez, est liée au monde des boissons alcoolisées depuis 1835, et c’est l'un des producteurs de xérès les plus prestigieux et les plus célèbres au monde. Près de 180 années d'expérience sont la garantie d’un savoir-faire et d’une connaissance approfondie du secteur, où la sagesse combinée à une approche ouverte ont permis de consolider, récolte après récolte, l’activité commerciale actuelle et de projeter une croissance continue afin de demeurer compétitifs sur le difficile marché d’aujourd’hui en perpétuel changement.

Filtrer par

Prix
Pays
Cave
Format

Il y a 7 produits.

7 productos
Nomad Outland 70 cl.
Aperçu rapide
6x
-4%
21,00 €
unité
Prix 21,90 €
TVA incl.
  • Nouveau
Soberano  1 Litre
Aperçu rapide
Prix 9,55 €
TVA incl.
  • Nouveau

Connu González Byass

Le jeune Manuel María González Ángel, né à Sanlúcar de Barrameda, était un employé de commerce qui arriva à Jerez au début du XIXe siècle, désireux de se faire une place dans le commerce prospère et florissant du sherry. Il rassembla quelques économies et avec l'aide de son oncle José Ángel de la Peña, le « Tío Pepe », il acquit en 1835 une petite cave et commença à élaborer et à exporter ses propres vins. La vision d’avenir de Manuel María le conduisit à acheter en 1843 les terrains sur lesquels se dressent aujourd'hui les exploitations viticoles « Los Apóstoles », « La Cuadrada » et « La Concha », ainsi que ses premiers vignobles. En 1855, face au succès grandissant de son entreprise, il décida de s’associer avec Robert Blake Byass, son agent en Angleterre, donnant ainsi naissance à la société González Byass. Manuel María González Ángel fut le premier industriel en Espagne à installer l’électricité dans ses exploitations viticoles, puisque Jerez fut, avec Haro, dans La Rioja, la première ville espagnole équipée de l'électricité, et il fut le premier à amener une alimentation en eau courante purifiée jusqu’à ses installations. Après la mort de Manuel en 1887, l'entreprise passa aux mains de son fils Pedro Nolasco González de Soto, Marquis de Torresoto, qui introduisit en Espagne le polo et qui fonda également la première société de Tir au pigeon et la première société de Tennis en Espagne en 1903, installant un court de tennis au sein même de l’exploitation viticole. En 1963, dans le cadre du projet de l'architecte Eduardo Torroja, fut construite la Gran Bodega Tío Pepe, de trois étages, couverte de quatre voûtes en béton et d’une capacité de 30 000 tonneaux. En 1972, fut érigée la Bodega de Las Copas, avec une capacité de 60 000 tonneaux et une nef de vinification capable de traiter un million de kilos de raisins par jour. En 1980, sont terminées les nouvelles mises en bouteille à Las Copas et, peu de temps après, la Bodega Marqués de Bonanza. Après le retrait des Byass en 1988, l’exploitation viticole continue aux mains de la famille González, dont le président Mauricio González-Gordon représente la cinquième génération.

En 1985, coïncidant avec le 150e anniversaire de la fondation de la maison et pour son importante contribution au développement de Jerez, l’exploitation viticole reçoit de la mairie la plus haute distinction : la médaille d'or de la ville. À l'heure actuelle, la structure des actionnaires se répartit entre la famille González (95,71 %), Mercian Corporation au Japon et Haecky Holding en Suisse, distributeurs de Tío Pepe depuis plus de 25 ans.

La famille González a toujours encouragé et soutenu la récupération du patrimoine historique de Jerez de la Frontera, collaborant dans de nombreuses œuvres de restauration de son ensemble monumental, à la fois civil et ecclésiastique. Un bon exemple en est la création de la Fondation González Byass dans le but de préserver le patrimoine documentaire de ses Archives Historiques, ainsi que la recherche et l'étude sur la culture du vin. Un autre exemple en est la restauration de leurs installations viticoles proprement dites qui, à l'heure actuelle, sont les plus visitées d’Europe. Ils sont également connus pour leur position en faveur de la défense de la nature et de l'environnement et ils appartiennent à des fondations aussi importantes que celle de Doñana, en plus d'être personnellement impliqués dans de nombreuses ONG, comme la Lutte contre le cancer, le projet Hombre et la Croix-Rouge espagnole, entre autres, et ils sont en outre consuls de pays tels que l'Italie, le Danemark et la Suède depuis plusieurs générations.

 

Histoire de l’exploitation viticole

Au fil des ans, l’exploitation viticole s’est agrandie au point d’occuper aujourd’hui 374 000 mètres carrés. Ce sont plusieurs établissements viticoles, bâtiments et jardins, dont les plus anciens sont celui de La Constancia, datant de 1835 et abritant des soleras fondatrices, dont celles de Tío Pepe, initiées par Manuel María en 1844, et celui de Los Apóstoles, datant de 1857, avec une collection de 16 tonneaux de cerisier du XVIIIe siècle, achetés au Duc de Medinaceli. Par son architecture, se distingue également l’établissement viticole de La Concha, construit pour commémorer la visite de la reine Isabelle II en 1862, il est équipé d’un impressionnant dôme métallique érigé par l'école de Gustave Eiffel et il abrite des tonneaux décorés avec les drapeaux des 115 pays auxquels González Byass exporte du vin. Un autre de ces établissements viticoles est celui de Tío Pepe proprement dit.

L’exploitation viticole compte 500 hectares de vignes propres et 400 hectares de vignobles contrôlés, nichés dans les régions de Macharnudo, Carrascal et Burujena, où prédomine le cépage Palomino, mais où sont également conservées des souches de Pedro Ximénez, ce qui est inhabituel à Jerez, où la plupart des exploitations viticoles apportent ce raisin des vignobles de Montilla-Moriles. L’entreprise fut également la première dans la région à établir un programme moderne de recherche en viticulture, qui étudie la sélection clonale et met en œuvre des méthodes scientifiques de contrôle de qualité, raison pour laquelle elle possède sa propre pépinière, et c’est la première et la seule entreprise de la région à prendre cet engagement par rapport à ses vignobles.

González Byass compte également une production importante de brandys et sa propre tonnellerie qui fournit des tonneaux trempés de xérès à des producteurs de whisky écossais comme Macallan, où 10 000 tonneaux sont expédiés chaque année.

À l'heure actuelle, le groupe González Byass comprend également d'autres entreprises telles que Bodegas Beronia, producteur de vins dans La Rioja ; Castell de Vilarnau, producteur de cavas dans le Penedès ; Finca Constancia, qui élabore du Vino de la Tierra de Castilla ; Finca Moncloa, producteur de Vino de la Tierra de Cádiz ; Viñas del Vero à Somotano ; Compañía Española de Licores y Destilados ; Alcomasa, producteur de brandys Solera ; Hacienda de Bracamonte, producteur d’huiles et de vinaigres ; Wisdom & Warter, producteur de vins de xérès ; et Croft, exploitation viticole dédiée au vieillissement de vins et de brandys de Jerez et à l’élaboration de liqueurs.

 

Les vins de González Byass

Tío Pepe est le fleuron de la maison. Il a vu le jour en 1894 et son nom fait référence à José Ángel de la Peña, conseiller et oncle du fondateur. C’est probablement le vin espagnol le plus connu au monde, grâce en partie à sa bouteille iconique, décorée d’un chapeau, d’un boléro rouge et d’une guitare, qui fut lancée lors du centenaire de la marque en 1935. C’est un Fino de cépage Palomino, vieilli en solera sur une période d'environ 4 ans. Il possède une couleur paille pâle, d’arôme délicat (d’amandes) et piquant, sans acidité, très sec et léger au palais.

Alfonso est un Oloroso sec de Palomino qui, après une période de séjour statique en tonneau, passe à la solera d’Alfonso où il vieillira en tant qu’Oloroso sec jusqu'à environ 8 ans d’âge, en suivant le système de criaderas et de solera. Au palais, il est savoureux, harmonieux et persistant, avec des rappels de noix.

Solera 1847 est un Cream composé de Palomino et de PX, qui vieillit dans la solera d’oloroso sous vieillissement oxydatif. Les deux vins vieillissent séparément jusqu'à atteindre 4 ans d’âge, selon le système de criaderas et de solera. Passé ce délai, ils sont mélangés et passés à la solera de Solera 1847 où ils se « marient » et vieillissent 4 années supplémentaires.

Viña AB est un Amontillado de Palomino, vieilli en système de criaderas et de soleras pendant 8 ans, 4 ans avec vieillissement biologique et 4 ans avec vieillissement physico-chimique. De couleur dorée foncée, son odeur rappelle les noisettes et les fleurs, avec des touches de bois et une finition saline. En bouche, il est sec et complexe, avec des notes de fleurs et de bois.

Néctar PX est un vin doux qui entre dans la solera de Néctar PX où il vieillira en suivant le système de criaderas et de solera pendant une période d'environ 9 ans. Il est de couleur acajou très sombre et de grande densité, avec des arômes très doux de raisins secs et de caramel, avec des rappels de bois. En bouche, il est velouté et très doux, évoquant de vieux raisins secs et des dattes, avec une finale longue et vibrante.

Leonor est un Palo Cortado avec un vieillissement moyen de 12 ans en tonneaux de chêne américain, selon le système de criaderas et de solera. Il est de couleur ambre avec des tons dorés et un liséré ocre, et c’est un vin sérieux, intense, avec des arômes de fruits secs, où prédominent les amandes grillées et les noisettes, enveloppées de notes boisées. Au palais, il est intense et persistant, avec des nuances toastées. D’arrière-goût long et équilibré, et avec un passage en bouche coulant.

Del Duque est un Amontillado VORS, de cépage Palomino, vieilli dans la solera de Tío Pepe sous vieillissement biologique, selon le système de criaderas et de soleras. Une partie du vin passe à la solera de Viña AB où la fleur s’épuise lentement et progressivement, et où se combinent le long vieillissement biologique et oxydatif. Après cette étape, une partie du vin passe à la solera Del Duque où il séjournera jusqu'à dépasser les 30 ans d’âge.

Apóstoles est un Palo Cortado VORS, avec 90 % de Palomino et 10 % de Pedro Ximénez. Après une période de séjour statique (sobretablas), le vin issu de Palomino passera à la solera de Palo Cortado, où il vieillira sous vieillissement oxydatif. Le vin issu de Pedro Ximénez entrera dans la solera où il vieillira. Les deux vins vieilliront séparément pendant environ 5 ans, en suivant le système traditionnel de Jerez de criaderas et de solera. Après cette période, les vins sont combinés et passent à la solera d’Apóstoles où ils se « marient » et vieillissent ensemble jusqu’à dépasser les 30 ans d’âge, en concentrant toutes leurs composantes.

Matusalem est un Oloroso doux VORS, avec 75 % de Palomino et 25 % de Pedro Ximénez. Après une période de séjour statique en tonneaux (sobretablas), le vin issu du Palomino passe à la solera d’oloroso, où il vieillit sous vieillissement oxydatif, tandis que le vin issu du Pedro Ximénez entrera dans la solera de PX. Les deux vins vieilliront séparément pendant environ 4 ans, en suivant le système traditionnel de Jerez de criaderas et de solera. Après cette période, les vins sont combinés et passent à la solera de Solera 1847 où ils se « marient » et vieillissent ensemble pendant 4 années supplémentaires, en tant qu’oloroso doux. Le vin passe ensuite à la solera de Matusalem, où il séjournera jusqu'à dépasser les 30 ans d’âge.

Noé est un vin doux de Pedro Ximénez VORS. Le Pedro Ximénez entre dans la solera de Néctar où il vieillira en suivant le système de criaderas et de solera pendant une durée approximative de 9 ans, avant de passer ensuite dans la solera de Noé, où il séjournera pendant une longue période jusqu’à dépasser les 30 ans d’âge. Après cette longue période en bois, il concentre toutes ses composantes et parvient à une extraction élevée de bois, un peu complexe en raison de sa grande quantité de sucre, qui atteint les 400 gr / litre.