Viña Tondonia

Histoire et tradition de La Rioja depuis 1892. López de Heredia - Viña Tondonia

Au sein de La Rioja, il y a de vastes exploitations viticoles mais aussi de grandes caves, dont un certain nombre sont même centenaires, certaines sont très prestigieuses, d'autres sont vraiment petites, un grand nombre sont familiales, et les vignerons traditionnels foisonnent. Viña Tondonia rassemble beaucoup de ces aspects, en plus d'être une exploitation viticole gérée par la même famille depuis ses origines. Plus de cent ans pendant lesquels, à travers quatre générations et malgré les offres continues et tentantes de multinationales, R. López de Heredia Viña Tondonia continua d’être une exploitation viticole familiale où les quatre générations qui la dirigèrent perpétuèrent la philosophie et les normes professionnelles et sociales mises en place par son fondateur il y a plus de 139 ans.

Filtrer par

Prix
Notation
Pays
Zone d’élaboration
Apellation
Cave
Vieillissement
Type de raisin
Élaboration
Format
Mariage
Année

Il y a 9 produits.

9 productos

Filtres actifs

Viña Cubillo 2012

Le plus jeune de la famille Tondonia, un Rioja pur

Espagne   D.O.Ca. Rioja (La Rioja)

Viña Cubillo 2012
Aperçu rapide
6x
-10%
12,78 €
unité
Prix 14,27 €
TVA incl.
  • Nouveau
93
Parker
92
Atkin
95
Suckling

Viña Bosconia Reserva 2009

Un classique de la Rioja, complexe, délicat et très élégant

Espagne   D.O.Ca. Rioja (La Rioja)

Viña Bosconia Reserva 2009
Aperçu rapide
6x
-10%
20,02 €
unité
Prix 22,30 €
TVA incl.
  • Nouveau
92
Parker
95
Atkin
96
Suckling

Viña Tondonia Reserva 2008

Viña tondonia Reserva est un classique de la Rioja la plus traditionnelle :...

Espagne   D.O.Ca. Rioja (La Rioja)

Viña Tondonia Reserva 2008
Aperçu rapide
6x
-10%
30,18 €
unité
Prix 33,61 €
TVA incl.
  • Nouveau
95
Parker
91
Winespectator
97
Atkin
95
Suckling

Viña Tondonia Reserva Magnum 2008

Viña tondonia Reserva est un classique de la Rioja la plus traditionnelle :...

Espagne   D.O.Ca. Rioja (La Rioja)

Viña Tondonia Reserva...
Aperçu rapide
6x
-10%
64,04 €
unité
Prix 71,23 €
TVA incl.
  • Nouveau
95
Parker
91
Winespectator
97
Atkin
95
Suckling

Connu Viña Tondonia

L'histoire des caves de Viña Tondonia a débuté en 1877, lorsque Rafael López de Heredia Landela, un père chilien né de parents espagnols, s'est installé dans la région de Haro pour étudier dans une école jésuite. Ayant embrassé la cause carliste, il participa à la troisième guerre carliste. La défaite de sa faction le conduisit à s'exiler à Bayonne. Il se mit alors à y travailler pour le compte de négociants français en produits agricoles, qui commerçaient avec l’Espagne. Il se rendit à La Rioja pour prendre en charge la liquidation de la société auprès de certains créanciers.

Rafael López de Heredia commença à élaborer des vins lorsque les hommes d'affaires bordelais rentrèrent dans leur pays en raison du changement de politique tarifaire et douanière, qui rendait très difficile l'exportation de vins vers la France. Il commença à élaborer du vin avec des raisins provenant de vignes de la région avant d’acquérir des terres pour y planter ses propres vignobles et compléter ainsi le processus de production.

Le processus de vinification fut transmis de génération en génération, enraciné dans la perpétuation de la tradition et dans la conviction profonde de la validité et de la valeur de leurs méthodes actuelles. Une tradition qui, chez Viña Tondonia, n’a rien à voir avec l'immobilité, la stagnation, l'opposition au changement ou la complaisance, mais est plutôt un concept dynamique et esthétique émanant du maintien de valeurs et de critères qui se définissent et demeurent au fil du temps, loin des modes plus ou moins éphémères.

Ils sont néanmoins conscients du changement continu dans les modèles et les goûts actuels du consommateur et des innovations qui ont lieu dans le monde du vin. Par conséquent, l'ouverture au changement, la flexibilité des critères, la non-conformité et l'autocritique sont des éléments qui leur ont permis d'affronter l'avenir avec détermination et de renforcer la croyance, dans la mesure du possible, en leur propre modèle et style de vins.

 

Histoire de l’exploitation viticole

Aujourd'hui, les installations de López de Heredia Viña Tondonia sont toujours à leur endroit d'origine, dans le célèbre Quartier de la gare, dans la ville de Haro. L’exploitation viticole est située sur une superficie totale de 53 076 m2, dont 19 718 m2 sont actuellement construits, avec 3 433,41 m2 correspondant à la cave souterraine, avec des profondeurs pouvant atteindre 200 mètres de long, à plus de 10 mètres de profond, perforées au cœur d'un bloc colossal de grès, et sur les côtés desquelles s’étendent des rangées infinies de près de 13 000 fûts bordelais. Il convient tout particulièrement de mentionner les 72 cuves en bois de chêne d’origines les plus diverses, cantabriques, bosniaques, françaises d’Allier, américaines, etc., avec des capacités allant de 60, 100, 200, 480 et jusqu'à 640 hectolitres, qui constituent celles de plus grand volume. Le chêne joue un rôle important dans cette maison, puisque la fermentation et le vieillissement de leurs vins sont effectués dans ces contenants par des procédés entièrement naturels et artisanaux.

Comme pour la construction des cathédrales, l'édification n’est jamais terminée, mais elle progresse avec les générations successives qui y laissent l'empreinte de leur travail et de leurs efforts. Ainsi, les efforts des López de Heredia, depuis le gigantesque élan du fondateur, ont laissé leurs traces dans différentes cryptes. Le « Cementerio » (cimetière) est la vinothèque familiale créée par le fils du fondateur, Rafael López de Heredia y Aransáez, et baptisée ainsi en 1941 par les propres travailleurs de l’entreprise en raison de la disposition particulière de ses niches. Aujourd'hui, au Cementerio, reposent encore des bouteilles de la récolte de 1883. Des bouteilles de collection de marques aujourd’hui disparues, telles que Viña Zaconia, Viña Medokkia ou Vendimia Especial, tant en vins blancs qu’en vins rouges, et auxquelles la famille a décidé de restreindre l’accès au public afin de préserver ces trésors dont la valeur œnologique, historique et émotionnelle augmente au fil du temps. Le « Calado » (profondeur) est l'œuvre de Rafael López de Heredia y Landeta, qui construisit en 1890 une grande cave de vieillissement creusée dans la roche, dont la galerie principale traverse le promontoire sur une longueur de 140 mètres jusqu'à surplomber l'Èbre, avec une température constante de 12 degrés tout au long de l'année.

Ce travail mégalithique fut réalisé par une équipe de tailleurs de pierre, qui retirèrent les énormes blocs de pierre qui serviraient plus tard à ériger les murs de maçonnerie des bâtiments qui allaient former dans le futur l’essence grandiose du projet. De nos jours, dans la cave El Calado, ils continuent de faire vieillir les Grandes Reservas dans des centaines de fûts qui sont toujours soutirés à la main tous les 6 mois. La « Bodega Nueva » (nouvelle cave) est la partie de la cave construite après El Calado, qui fut réalisée en ouvrant un grand puits et en le refermant avec une couverture en béton reposant sur des colonnes faites de ce matériau. Les travaux furent réalisés entre 1904 et 1907 par la société « Construcciones Hidráulicas y Civiles » dirigée par Eugenio Ribera Dutaste, avec la collaboration de l'ingénieur Julio Martínez Zapata, et la réalisation de la toiture en béton est l'un des premiers travaux en ciment armé à caractère non-public, de toute l'Espagne. En 1941, l'idée de la façade fut reprise par l'architecte Francisco Arzadun, et elle fut finalement terminée en 1976, à l'occasion du Centenaire de l’exploitation viticole en 1977. La « Bodega Vieja » (ancienne cave) fut conçue par Pedro López de Heredia pour y stocker les bouteilles en phase de vieillissement, et qui sacrifia une partie de la voûte en berceau pour la transformer en un porte-bouteilles ou une cave de « reservas », un terme utilisé pour qualifier les vins de choix avant qu’ils ne soient appelés « Grandes Reservas ». La cave Blondeau, également appelée « cocedero » (cuvier), est l'un des édifices les plus anciens. Comme son nom l'indique, les premières fermentations des vins rouges y sont effectuées, dans 35 cuves de chêne de différentes origines et tailles.

Elle est orientée vers le Nord-ouest, d'où provient le vent dominant de la région, et elle est conçue pour être intelligemment refroidie de manière naturelle et empêcher ainsi les vins de fermenter à des températures élevées. Elle est de conception sobre, construite en grès et avec des poutres en chêne, et elle tient son nom d'un homme d'affaires français qui fut voisin de l'exploitation de Rafael López de Heredia y Landeta à partir de 1880 ; bâtiment qu’il acquit en 1899. Le « Pabellón 1 » (pavillon 1) fut construit en 1878 et abritait 12 cuves servant de lieu de stockage avec, à leurs côtés, l’ancien matériel servant à la vendange. La construction fut refaite à partir de 1904 en augmentant sa hauteur, et les cuves furent remplacées par cinq cuves de grande taille, commandées en 1899 par Don Rafael López de Heredia Landeta au fabricant de cuves Monreal à Saragosse. Ces mêmes cuves restèrent à l'air libre, recouvertes de plâtre pour les protéger des intempéries, jusqu'en 1907, année où le menuisier de Haro, Juan Sagredo, posa un toit sur l'ensemble du bâtiment selon le projet de Julio Martínez Zapata. Lorsque le photographe Manuel Torcida Torre se rendit à l’exploitation viticole en avril 1910, cet entrepôt n’avait toujours pas de revêtement de sol, et il ne fut réalisé qu'en 1913 et terminé par l’entreprise Gamboa y Domingo de Bilbao. À côté d'un pilastre de ce bâtiment, il y a un « trésor » enterré à la date à laquelle il fut construit, aux environs de 1906. À partir de 1914, cet espace était pourvu d’un revêtement de sol mais la nef était toujours ouverte en direction de la zone de la gare, et ce mur ne fut fermé que dans les années 60.

Mais l'un des bâtiments les plus emblématiques de Viña Tondonia est ce qu'on appelle le « Txori Toki », qui s’inspire des volumes rappelant les maisons des villages français d'Aquitaine, mais mis en valeur par la tour mirador qui force l'échelle de l'ensemble. Cette tour caractérise justement les installations de López de Heredia depuis sa création et elle est devenue un symbole répandu à travers le monde entier sur les étiquettes de ses bouteilles. Cette tour obéissait à une double intention de la part de son fondateur : que l’enseigne de l'entreprise soit remarquée à distance, et servir d'observatoire pour contempler les vignobles de la région et observer les contingences météorologiques. Un drôle de nom basque fut attribué à ce mirador : « Txori Toki », maison d'oiseaux. Un autre des espaces les plus originaux de l’exploitation viticole est formé par ses bureaux, qui conservent de manière impeccable le style du dix-neuvième siècle. C'est un voyage dans le passé, car le mobilier de bureau n'est pas vieux, mais ancien. Du carrelage jaune, des vitres biseautées, des guichets où on peut lire « caja » (caisse) ou « pedidos » (commandes). La vue et l'odeur de vieux bois vernis nous rappellent les anciens bureaux de notre enfance. Aujourd'hui, la famille López de Heredia construit de nouveaux bureaux afin de s'adapter à l'époque, mais en conservant les actuels avec le même style architectural d’origine. « La Galería » (galerie) mérite également une mention spéciale, elle était aussi appelée « La Casita » (petite maison) ou « Chalet suizo » (chalet suisse) par Rafael López de Heredia Landeta, vu qu’il s’agissait de sa maison privée qui fut construite en 1886. Actuellement, la galería est en cours de restauration et elle sera bientôt un espace de réception.

L'une de leurs dernières constructions est « La Frasca », une structure de Zaha Hadid réalisée à l'occasion du 125ème anniversaire de l’exploitation viticole. Afin de commémorer tant d'années consacrées à l'élaboration de vins, de génération en génération, ils décidèrent de restaurer l'ancien stand de foire moderniste de l'arrière-grand-père, datant de 1910, un autre luxe architectural dont l'idée fut de concevoir une couverture pour pouvoir exposer le magnifique stand.

 

Philosophie de travail

Pour Viña Tondonia, afin d’obtenir une qualité maximale dans leurs vins, il est nécessaire de posséder un patrimoine agraire personnel, qui permette d’échapper à la dépendance de devoir acheter des raisins aux petits vignerons, et éviter ainsi la diversité qualitative des offres. Pour cette raison, entre 1913 et 1914, Rafael López de Heredia y Landeta réalisa la plantation Viña Tondonia, donnant naissance au produit le plus connu de l’exploitation viticole. Viña Tondonia est un beau vignoble de plus de 100 hectares, situé sur la rive droite de l'Èbre, où sont cultivés les vignobles les plus typiques de la Rioja. Ils possèdent en outre trois autres vignobles également situés dans la région haute de La Rioja : Viña Cubillo, Viña Bosconia et Viña Zaconia. Au total, ils possèdent 170 hectares de vignes, avec une production moyenne d'environ 800 000 kilos de raisins par an, qui sont destinés dans leur intégralité à l’élaboration de leurs vins de la plus haute qualité et, bien sûr, aux « grandes reservas » de cette maison quand ils proviennent de récoltes vraiment exceptionnelles.

Une autre des caractéristiques particulières de l’exploitation viticole est leur propre tonnellerie, un exemple représentatif du maintien de la tradition, et qui actuellement construit encore de manière artisanale l’ensemble des fûts utilisés pour le vieillissement de leurs vins. Depuis la création de l’exploitation viticole, la tonnellerie a été un maillon important dans le processus d’élaboration des vins fins issus de cette cave. Viña Tondonia contrôle depuis l'acquisition du bois à son lieu d'origine (des chênes à l'état naturel, provenant tous des Appalaches, aux États-Unis) jusqu'à la construction et l'assemblage du fût avec ses scellés, sans oublier les processus intermédiaires tels que le sciage, le séchage / durcissement, le toastage, etc.

Chez López de Heredia, ils fermentent tous les raisins issus de leurs vignes dans des cuves en chêne de plus de 139 ans d’âge, maintenues et entretenues en parfait état par leurs artisans tonneliers. Il convient de mentionner en particulier que les parois de la cuve, en raison de leur rugosité, accumulent au fil des ans des traces de tartrates et d'autres composants, formant une armure, un écran qui constitue l'habitat idéal pour les levures conservées latentes d’une année à l’autre, et c’est par conséquent l'action de ces levures qui provoque la fermentation. Cela leur permet de conserver leur propre flore microbienne sans devoir recourir à l’ajout de levures industrielles.

D'autre part, le vieillissement a lieu en fûts de chêne américain, où les fûts neufs représentent 10%, ceux d'âge moyen (environ 10 ans) représentent 50%, tandis que le reste sont en bois âgés de plus de 10 ans. Cet âge avancé des fûts se justifie pour la stabilisation naturelle des vins, car le goût et l'arôme apportés par le chêne au vin, comme la porosité, diminuent avec l'âge du fût. Pour cette raison, les vins ne sont pas filtrés. La stabilisation a lieu au fil des ans, avec calme et tranquillité, en effectuant des soutirages constants et sans accélérer le processus naturel d'évolution du vin. Tout cela implique la nécessité d'avoir des fûts d'âges différents, dont les plus anciens se transforment en récipients dans lesquels les vins sont stabilisés avec patience, en obtenant une oxydation modérée et la disparition du goût et de l’arôme boisés.

Il est également intéressant de noter qu’aucun grain de raisin étranger à la région de la Rioja n'a jamais été introduit dans l’élaboration de leurs vins, refusant à tout moment les marges de tolérance limitées que le Conseil de Régulation de la DOCa Rioja avait tolérées en son temps. En reconnaissance de ce fait, R. López de Heredia Viña Tondonia fut récompensé par un certificat de garantie de la part du dit Conseil, faisant d’elle la seule exploitation viticole ayant reçu une telle distinction, de sorte qu'elle est fièrement affichée sur l’étiquette arrière de toutes leurs bouteilles.

 

Les vins de Viña Tondonia, R. López de Heredia

Le dénominateur commun de tous les vins de López de Heredia, c'est qu'ils sont issus de leurs propres vignobles, qu’ils sont clarifiés avec des blancs d'œufs frais et qu’ils sont mis en bouteille sans être filtrés.

Viña Tondonia Reserva est élaboré avec du Tempranillo (75%), du Garnacho (15%), du Graciano et du Mazuelo (10%), issus de leurs propres vignobles, avec un vieillissement de 6 ans en fûts et 2 soutirages par an. Au nez, il est très fin, frais, toasté avec de légers arômes de vanille. En bouche, il est très sec, doux, rond et développé. Le pago de Viña Tondonia est un ensemble de vignobles appartenant à l’exploitation viticole, situés dans le méandre de l'Èbre, et qui ont été constitués sur base du regroupement de propriétés acquises par le fondateur de l’exploitation viticole. Une caractéristique des vignobles de R. López de Heredia Viña Tondonia, est leur formation en gobelet et la forme des parcelles conçues à l’époque par son fondateur, de 100 mètres carrés, ce qui donne un hectare de terrain.

Tondonia Gran Reserva est élaboré avec du Tempranillo (75%), du Garnacho (15%), du Graciano et du Mazuelo (10%), issus de leurs propres vignobles, avec un vieillissement de 10 ans en fûts et 2 soutirages par an effectués à la main. Au nez, il est très fin, frais, toasté avec de légers arômes de vanille. Persistant. En bouche : Très sec, doux, rond et évolué.

Tondonia Reserva Blanco est élaboré avec du Viura (90%) et du Malvasía (10%), issus de leurs propres vignobles, avec un vieillissement de 6 ans et 2 soutirages par an. Il possède une couleur ambrée naturelle, développée, et au nez il est très fin, complexe, évolué mais rappelant le fruit. En bouche, il est doux, consistant, fin et développé.

Tondonia Gran Reserva Blanco est également élaboré avec du Viura (90%) et du Malvasía (10%), et il est soumis à un vieillissement de 10 ans en fût, avec 2 soutirages par an. Il possède une couleur vieil or, tirant vers l'ambre, avec un arôme très persistant, très parfumé, sucré. En bouche, il est rond, doux, fin, avec des sensations très persistantes.

Viña Tondonia Rosado Gran Reserva est élaboré avec du Tempranillo (30%), du Garnacho (60%) et du Viura (10%), et il vieillit pendant 4 ans en fûts, avec 2 soutirages par an. Il possède une couleur de peau d'oignon, veloutée, avec des touches d'évolution vers une couleur brique. Au nez, il est frais et très persistant. En bouche, il est frais et doux, avec du corps et beaucoup de complexité.

Viña Bosconia Reserva est élaboré avec du Tempranillo (80%), du Garnacho (15%), du Graciano et du Mazuelo, avec un vieillissement de 5 ans en fûts et 2 soutirages par an effectués à la main. Au nez, il est persistant, dévoilant beaucoup de fruit, principalement dominé par le Tempranillo, et son développement en bouche est rond, avec du corps, doux, fin et persistant. Les vins Viña Bosconia proviennent de la propriété appelée El Bosque et leur nom fait référence au territoire du vignoble dont ils sont issus. À l'origine, le fondateur donnait à ses vins des noms inspirés des Français ; et le Viña Bosconia est issu d'un vin qu'il élaborait dans le style français de Bourgogne, avec un pourcentage plus élevé de Pinot Noir, et qu'il avait appelé Rioja Cepa Borgoña. La propriété El Bosque est située sur les rives du fleuve Èbre, à une altitude de 410 mètres et à une distance d’environ un kilomètre de la cave. Elle est traversée au Nord par la Sierra de Cantabrie, et les vignobles sont plantés sur les versants orientés au Sud, ce qui rend l'ensoleillement et l'accumulation d'heures de soleil parfaits pour une maturation adéquate des grappes. Cette maturation est également assurée par la nature argilo-calcaire et caillouteuse du terrain et par l'âge moyen du vignoble, qui est d'environ 40 ans. Elle s’étend sur une superficie totale de 15 hectares, dont 11 sont plantés de Tempranillo, 2 de Garnacha tinta, 1 de Mazuelo et 1 de Graciano.

Viña Bosconia Gran Reserva est élaboré avec du Tempranillo (80%), du Garnacho (15%), du Graciano et du Mazuelo, avec un vieillissement de 10 ans en fûts et 2 soutirages par an. Il possède un arôme persistant, de minéraux, complexe. Rond, doux, fin, avec un goût persistant.

Viña Cubillo Crianza est élaboré avec du Tempranillo (65%), du Garnacho (25%), du Graciano et du Mazuelo, avec un vieillissement de 3 ans en fûts et 2 soutirages par an. Au nez, il est frais, avec un léger arôme de réglisse, une texture consistante et un arôme persistant. En bouche, il est fin, frais et persistant. Les vins de Viña Cubillo sont issus de la propriété appelée Viña Cubillas. Historiquement, ces vins s'appelaient « Vendimia Especial ». Cette propriété se trouve à 4 km de la cave en ligne droite. Son altitude est de 465 mètres et l'âge moyen du vignoble est de 40 ans. Le terrain date de l’ère tertiaire et présente une composition argilo-calcaire. La propriété s’étend sur une superficie totale de 24 hectares, dont 16 sont plantés de Tempranillo, 4 de Garnacha tinta, 2 de Mazuelo et 2 de Graciano.

Viña Gravonia Crianza est un vin blanc mono-cépage de Viura, vieilli pendant 4 ans en fûts, avec 2 soutirages par an. Il possède une couleur or pâle légèrement évoluée, et au nez il est frais et aromatique, complexe et développé. En bouche, il est fruité, complexe, évolué, très fin. Les vins de Viña Gravonia proviennent de la propriété appelée Viña Zaconia, en référence au territoire dont ils sont issus. Historiquement, ces vins étaient appelés Viña Zaconia, quand ils étaient élaborés comme vins doux provenant de botrytis cinerea, tout comme ils furent appelés Sauternia en faisant clairement référence aux Sauternes français. Cette propriété de 24 hectares est située à 200 mètres de la cave en ligne droite, à proximité des rives de l'Èbre, et l'âge moyen du vignoble est de 45 ans. Les sols sont des versants pauvres et caillouteux, avec une structure lâche et rocailleuse où les racines pénètrent facilement, permettant d’obtenir des raisins équilibrés dans leur composition biologique et des maturations harmonieuses et complètes.