Vin de la cave Terra Remota

Terra Remota est une exploitation viticole née avec une sensibilité marquée envers le territoire où elle est située et qui, par conséquent, a développé une forte vocation d'intégration dans ce terroir en particulier, qui constitue le pivot central de toute sa philosophie. Malgré son jeune âge, Terra Remota est l'un de ces projets viticoles qui est parvenu, au long de sa courte existence, à obtenir un excellent accueil de la part du public et de la presse spécialisée, où des revues prestigieuses, des guides réputés en vins, de célèbres concours et certaines des voix les plus respectées de la critique œnologique, ont reconnu les vins élaborés par cette cave, confirmant ainsi le succès de ses lignes directrices de travail.

Filtrer par

Prix
Pays
Zone d’élaboration
Apellation
Cave
Vieillissement
Type de raisin
Élaboration
Format
Mariage
Année

Il y a 4 produits.

4 productos

Filtres actifs

Terra Remota Camino 2017

Délicieuse fraîcheur et fruité de l'Empordà

Espagne   D.O. Empordà (La Catalogne)

Terra Remota Camino 2017
Aperçu rapide
Écologique
6x
-5%
14,57 €
unité
Prix 15,35 €
TVA incl.

Terra Remota Tan Natural 2019

Espagne   D.O. Empordà (La Catalogne)

Terra Remota Tan Natural 2019
Aperçu rapide
Écologique
6x
-5%
13,10 €
unité
Prix 13,80 €
TVA incl.

Terra Remota Clos Adrien 2015

Espagne   D.O. Empordà (La Catalogne)

Terra Remota Clos Adrien 2015
Aperçu rapide
Écologique
6x
-5%
44,69 €
unité
Prix 47,05 €
TVA incl.

Terra Remota Caminito 2018

Espagne   D.O. Empordà (La Catalogne)

Terra Remota Caminito 2018
Aperçu rapide
Écologique
6x
-5%
15,05 €
unité
Prix 15,85 €
TVA incl.

Connu Terra Remota

Terra Remota est une exploitation viticole qui a vu le jour en 2006, située à l’extrême Nord-est de la péninsule ibérique, dans la région de l’Alt Empordà dans la province de Gérone, et rattachée à la DO Empordà. Au sein de l'enclave déjà lointaine occupée par la DO Empordà par rapport au reste de l'Espagne, Terra Remota est un projet relativement retiré, en dépit de sa relative proximité avec les principales voies de communication menant à la France. Il est situé dans un endroit isolé, entre les petits villages de Capmany et de Sant Climent Sescebes, et il captive par son aspect retiré par rapport au reste du monde, ce qui justifie le nom avec lequel ce projet a été baptisé : Terra Remota (Terre Lointaine).

Paradoxalement, en dépit de l'éloignement de l'endroit, cette région a été occupée par des communautés humaines depuis des temps anciens. Des vestiges de peuplements appartenant à la culture ibérique ont été retrouvés dans la région, prouvant la longévité de la présence humaine sur ce territoire. Terra Remota a voulu faire écho à ces faits, en choisissant comme représentation symbolique de l’exploitation viticole, deux symboles attribués à ces peuplements primitifs ibériques, taillés dans certains des blocs de granit se trouvant dans la région.

Histoire de l’exploitation viticole

Terra Remota est une exploitation viticole appartenant au couple formé par Marc et Emma Bournazeau, d'origine française, mais avec des racines espagnoles. Plus précisément, le grand-père d’Emma Bournazeau était un Catalan qui partit pour la France après la guerre civile et qui s’installa dans la ville voisine de Perpignan. Terra Remota représente pour cette famille, et surtout pour Claude Florensa, le père d'Emma, ​​un retour à la patrie d’origine, la récupération d'une identité perdue et, en fin de compte, un retour à la maison qui met fin à la nostalgie propre à tout processus d'exil.

Le rêve de la famille commença à se réaliser en l’an 2000, quand ils achetèrent dans l’Empordà les terrains occupés aujourd’hui par Terra Remota. Après l'achat de la propriété, les Bournazeau s’aperçurent de l'existence de quelques pieds de vigne anciens, qui leur révéla que ce lieu avait anciennement été lié à la culture de la vigne, abandonnée suite au boom touristique que connut l'Empordà dans les années 60. Ce fait contribua d’autant plus à renforcer leur décision de se consacrer à la viticulture sur cette propriété. Pour ce faire, l'expérience de Marc Bournazeau fut décisive, vu que ses liens avec le monde du vin n’étaient pas nouveaux et qu’il avait géré deux autres établissements viticoles, l’un en France, son pays d'origine, Château Saint-Roch, et l'autre au Chili, Bodega Las Niñas. Ce fait eut une importance décisive dans l'élaboration du projet et dans le style de vins de Terra Remota.

La propriété commanda le projet de construction de la cave au cabinet barcelonais d’architecture, de décoration intérieure et de design de Pepe Cortés, en collaboration avec l’architecte Nacho Ferrer. Depuis ses débuts dans les années 70, Pepe Cortés a été l'auteur d'une vaste œuvre d'architecture et de design d'intérieur, reconnue par de nombreux prix et distinctions, parmi lesquels se distingue particulièrement le Prix National de Design reçu en 2006. Il a également reçu plusieurs prix FAD, Delta, Design Auswahl d’Allemagne, la médaille Santiago Marco décernée par l’Ordre des décorateurs et architectes d'intérieur de Catalogne, etc. Un certain nombre de prémisses établies à l'avance par la propriété conditionnèrent le travail de l'équipe d'architectes, qui sut les transmettre avec précision et fidélité à ce projet. Suite à la sensibilité des propriétaires à ce sujet, la position du bâtiment sur la propriété est en partie intégrée dans une colline en pente douce. Le tapis végétal qui recouvre les deux étages du bâtiment contribue en outre à l'intégration de la cave dans son environnement naturel.

En plus de la situation de la cave proprement dite, le respect de l'environnement fut un autre des points importants de la construction. Faisant face au Nord, sa situation contribue au contrôle thermique de la cave, évitant ainsi une consommation excessive des systèmes de climatisation. D'autre part, le dialogue concernant la fonctionnalité technique du bâtiment, qui eut lieu entre Pepe Cortés, Marc Bournazeau et Pierre Vidalou (technicien de Terra Remota), a joué un rôle fondamental dans le processus de construction, dictant une série de prémisses au niveau architectural qui se révèleront fondamentales pour le travail effectué en cave, la dotant d’un maximum de fonctionnalité au niveau technique. Le choix de l'architecte s’explique également par la volonté d'obtenir un résultat qui conjugue qualité et contemporanéité. Un concept esthétique élaboré à partir d'un langage actuel, mais assurant également sa validité. La cave fut inaugurée en 2006 et le concept de contemporanéité est non seulement palpable dans l’édifice, mais également dans le design intérieur de la cave, remplie de petits détails qui lui confèrent une image noble, sobre et élégante. La cave reçut en 2010 un prix très spécial, décerné dans ce cas au bâtiment avec « Premi Jurat de la Cultura », parmi les 13 Prix d'Architecture de la région de Gérone 2010 convoqués par l'Ordre des Architectes de Gérone.

La cave dispose d'installations modernes d’élaboration au sein desquelles est respecté le principe de gravité. L’entrée de la vendange s’effectue ainsi par la partie la plus élevée de la cave. Bien que la sélection commence déjà au sein du vignoble, Terra Remota dispose de table de tri afin de permettre une double sélection en cave avant et après l’égrappage, après lequel le raisin est conduit directement aux cuves de fermentation, en évitant expressément le passage par des pompes motrices de pâte, qui constitue un processus agressif que l’exploitation viticole tente d’éviter.

L’exploitation viticole dispose également de cuves de fermentation en acier inoxydable de différents volumes, ainsi que de 4 réservoirs en bois de 5 500 litres pour la fermentation des meilleurs vins. Dans certains cas, le vieillissement des vins fermentés dans les cuves en bois est effectué dans les mêmes cuves où a eu lieu la fermentation. La salle de vieillissement compte avec des fûts de 225 litres et de 500 litres, afin de disposer d’un maximum de possibilités et d'adapter le vieillissement de chaque vin au type et au volume de bois lui convenant le mieux.

Philosophie de travail

Terra Remota est une propriété indivise de 40 hectares située sur les contreforts des Albères et se compose d’un terrain sur le versant pré-pyrénéen avec des sols de sauló (sable issu de la décomposition du granit), résultant de l'érosion des montagnes granitiques favorisée par la tramontane. Ce terrain est intéressant pour la viticulture, car il n'est pas fertile et offre un bon drainage. Par ailleurs, d'autres parcelles de la propriété offrent un terrain de nature granitique, typique des Albères. Sur 2 ans, entre 2003 et 2004, 23 hectares de terrain furent mis en culture, et malgré l’exigence préalable de devoir défricher la terre, l’exploitation viticole conserva de petites zones de végétation autochtone (pins, chênes, buissons...), dans leur souhait de respect de l'environnement qui les caractérise.

Au total, ce sont 12 parcelles différentes, où ont été plantés des cépages et des clones de faible production. L'idée était de maintenir en partie la production typique de la région de l’Empordà, raison pour laquelle furent plantés des cépages de Garnacha Tinta (6 hectares), de Garnacha Blanca (1,5 hectares) et de Tempranillo (1 hectare) ; bien qu’aient également été plantés des cépages améliorants de longue tradition en France et dont l’acclimatation à l’Empordà a été prouvée, comme le Syrah (6 hectares), le Cabernet Sauvignon (6 hectares) et le Chardonnay (1 hectare). La propriété dispose également d'une parcelle de 0,80 hectares de Chenin Blanc en régime expérimental. Les pieds de vigne sont plantés avec une distance de 2,25 mètres entre rangées et de 0,90 cm entre les souches, ce qui représente une moyenne de 4 600 à 4 800 souches / hectare, une densité élevée comparée à la moyenne dans l’Empordà, qui est d'environ 3 600 souches / hectare.

Le contrôle de la production est réalisé afin d’obtenir environ 5 000 kg / hectare, soit une production moyenne ne dépassant pas le kilo de raisin par pied de vigne. Les étés secs qui caractérisent la région - qui a une pluviométrie moyenne d'environ 600 litres par an -poussèrent Terra Remota à installer un système de micro-irrigation, pour lequel la propriété s’est équipée d'un bassin de collecte des eaux de pluie. Bien que de grandes quantités d'eau ne soient pas disponibles, c’est suffisant car l'irrigation est utilisée de manière très occasionnelle, principalement pendant les 3 à 4 premières années des souches, lorsque l'alimentation en eau est essentielle afin d’éviter la mortalité ; et, par la suite, pour aider la vigne de manière ponctuelle à des moments critiques de déficit en eau. La vendange est réalisée à la main dans des caisses de 12 kg, par parcelles et par cépages, et il arrive également bien souvent que soient effectués différents lots d’un même cépage issu d’une même parcelle. Ce procédé a pour but de tenter d’isoler les différentes propriétés du raisin et de permettre une vinification séparée.

Les procédés de culture sont réalisés dans le cadre des paramètres de « l’agriculture raisonnée », comme l'usage exclusif d’engrais organiques, et depuis 2012, ils bénéficient de la certification de viticulture biologique délivrée par le Consell Català de Producció Agrària Ecològica.

Les vins de Terra Remota

Nous vous présentons ci-dessous les vins de l’exploitation viticole Terra Remota :

Terra Remota « Caminante » est élaboré à partir de Garnacha Blanca, de Chardonnay et de Chenin Blanc, il est fermenté et vieilli en fûts de chêne. C’est un vin blanc haut de gamme et présentant de très bonnes qualités. Au nez, il offre des arômes de fleurs blanches et des notes d'aneth, et en bouche, il est plein et agréable, avec une intéressante charge minérale.

Terra Remota « Caminito » est élaboré à partir de Garnacha, de Syrah et de Tempranillo, avec un bref séjour en fût, et c’est un vin rosé qui s’éloigne du stéréotype de l’Empordà, et qui se distingue par sa couleur pâle, son expressivité au nez et son passage en fût.

Terra Remota « Tan Natural » est un mono-cépage de Garnacha. Son nom vient du concept qui se trouve derrière l’élaboration de ce vin, très soigné mais sans artifices, très réduit en sulfites et avec une intervention minimale qui garantit le sentiment de vin sincère, franc et ouvert. C’est un vin de fraîcheur juvénile et de charme convivial qui transporte à la vigne avec son arôme de moût et de fruits rouges, son évocation champêtre de fleurs et d'herbe et sa saveur exquise recouverte d’une fine pellicule fruitée finale.

Terra Remota « Camino » est élaboré à partir de Garnacha Tinta, de Syrah, de Cabernet Sauvignon et de Tempranillo, et il repose pendant 12 mois en fûts de chêne. Splendide au nez, de grande complexité, avec des arômes de cassis, de confitures de fruits rouges et de réglisse. En bouche, il est rond, gourmand et doux, avec des notes toastées, des tanins très fins et une finale longue et aromatique.

Terra Remota « Clos Adrien » est élaboré à partir de Syrah et de Garnacha issus de quelques « clos » de la propriété qui présentent des qualités et une personnalité particulière que l’exploitation viticole considère intéressant de commercialiser. Chacune des parcelles ou « clos » a reçu le nom de l'une des personnes impliquées dans le projet, et dans ce cas, il porte le nom du fils des propriétaires. Intense et aromatique, rappels de fruits noirs sauvages en compote, violettes, notes de pâtisseries, de réglisse rouge, de menthol, de musc fin, de bitume, de romarin... Gourmand, très fruité, doté d’une structure remarquable, sensations de prunes, de mûres, tarte aux myrtilles, floral, cacao, graphite, etc. Finale longue et persistante.

Terra Remota « Usted » est issu d’un mélange de Garnacha Tinta et de Syrah, soumis à un vieillissement différencié et très soigné, qui varie selon la récolte. C’est un vin dont la production est limitée à 1 200 bouteilles de 75 cl et 600 bouteilles Magnum.