Vin de la cave Comando G

Pour beaucoup, le nom de Comando G fait penser au nom d'une série de dessins animés diffusée à la télévision espagnole à la fin des années soixante-dix et au début des années quatre-vingts. Mais dans le monde du vin, Comando G a une signification très précise, le « G » de Garnacha et le « G » de Gredos. Un projet qui débuta avec la passion de trois jeunes amateurs de vin dont l’objectif était et continue d’être l’élaboration du meilleur vin à base de Garnacha. Et ils ont réussi à surprendre avec des vins de personnalité marquée, à la fois traditionnels et modernes, avec peu de couleur, peu de bois, une bonne acidité, de texture fluide mais persistants, avec des tanins fins, savoureux et élégants. Leur idée est d’élaborer des vins de qualité qui reflètent la région, le sol, le millésime et le cépage.

Filtrer par

Prix
Notation
Pays
Zone d’élaboration
Apellation
Cave
Vieillissement
Type de raisin
Élaboration
Format
Mariage
Année

Il y a 7 produits.

7 productos

Filtres actifs

La Bruja de Rozas 2019

Une Garnacha funky

Espagne   D.O. Vinos de Madrid (Madrid)

La Bruja de Rozas 2019
Aperçu rapide
Biodynamique
Prix 16,85 €
TVA incl.
93
Parker

Rozas 1er Cru 2018

Un grenache de Gredos délicat, profond et minéral

Espagne   D.O. Vinos de Madrid (Madrid)

Rozas 1er Cru 2018
Aperçu rapide
Biodynamique
6x
-5%
32,95 €
unité
Prix 34,70 €
TVA incl.
96
Decántalo
95
Parker
96
Suckling

Rumbo al Norte 2016

Un Grenache très expressif

Espagne   VT Castilla-León (Castilla y León)

Rumbo al Norte 2016
Aperçu rapide
Biodynamique
Prix 510,00 €
TVA incl.
97
Decántalo
100
Parker

La Bruja de Rozas Magnum 2018

Une Garnacha funky

Espagne   D.O. Vinos de Madrid (Madrid)

La Bruja de Rozas Magnum 2018
Aperçu rapide
Biodynamique
6x
-5%
38,40 €
unité
Prix 40,45 €
TVA incl.
94
Parker
95
Suckling

Connu Comando G

Les débuts de Comando G datent de 2008, avec trois jeunes amis qui travaillaient dans divers établissements viticoles, et qui mirent ce projet en place comme passe-temps : Daniel Gómez Jiménez-Landi, mieux connu sous le nom de Daniel Landi, Fernando García Alonso et Marc Isart, qui se rencontrèrent lors de leurs études de maîtrise en œnologie à l'Université Polytechnique de Madrid.

La famille de Marc Isart, à travers Raúl Pérez, déménagea de Catalogne pour travailler dans la région de Madrid en tant qu’œnologue à l’exploitation viticole Bernabeleva, à San Martín de Valdeiglesias (province de Madrid), mais il abandonna le projet Comando G en 2013 pour des raisons familiales et le fait qu’il ne soit pas en mesure d’y consacrer le temps nécessaire.

Daniel Landi élabora en 2011 son dernier millésime au sein de l’exploitation viticole familiale Jiménez-Landi pour démarrer sa propre aventure à El Real de San Vicente (province de Tolède) avec deux parcelles spécifiques à El Tiemblo et à Cebreros (Ávila), mais également avec Comando G.

Fernando García étudia l’agronomie à Madrid avec une spécialité en phytotechnie, effectua une vendange dans le Bierzo avec Raúl Pérez en 2004, travailla à Lavinia, et en 2006 commença à travailler avec Telmo Rodríguez dans différentes régions avec des vignobles très distincts, entre autres ceux de Cebreros à Ávila, où Telmo élaborait le vin rouge Pegaso, à base de Garnacha, avec le pilote de rallye Carlos Sainz. Fernando lança également le projet de l’exploitation viticole Marañones, située dans la DO Vinos de Madrid, dans la sous-région de San Martín de Valdeiglesias, dans la partie Ouest de la Communauté de Madrid, où il gère toujours la direction technique.

Histoire de l’exploitation viticole 

Comme mentionné précédemment, l'histoire de cette exploitation viticole commence en 2008. Elle est située à Cadalso de los Vidrios et elle sert à la fois pour l’élaboration des vins de Comando G et de ceux de Daniel Landi. Mais comme toujours dans ce type de projets, le plus important, c’est la matière première, la vigne et le raisin.
Ils travaillent dans trois villages où ils élaborent des vins avec des caractéristiques différentes : Cadalso de los Vidrios, d’où ils élaborent La Bruja Avería, Las Rozas de Puerto Real, origine de Las Umbrías, tous deux dans la province de Madrid, et dans la province d'Ávila, à Navarrevisca, dans un vignoble spectaculaire situé à environ 1 200 mètres au-dessus du niveau de la mer et dont ils produisent à peine deux fûts.

Mais ils ne s’arrêtent jamais. En fait, ils sont constamment à la recherche de nouveaux vignobles uniques, raison pour laquelle il arrive régulièrement que, lors de certaines récoltes, ils sortent sur le marché de nouveaux vins issus de certaines découpes de leurs parcelles ou de toutes nouvelles parcelles.

Cadalso de los Vidrios est pratiquement la dernière municipalité au Sud-ouest de la province de Madrid, en bordure des provinces de Tolède et d’Ávila, et elle possède une coopérative créée en 1956. Le sol, comme c’est le cas dans la quasi-totalité de la région de Gredos, est de granit, et plusieurs carrières se consacrent à son exploitation. Ils ont des vignobles à deux endroits différents, un qu’ils appellent les terrasses, à environ 900 mètres d'altitude, entouré d'arbres et de garrigues, un demi-hectare de très vieilles vignes, d’environ 80 ans d’âge. Dans les ravins, un peu plus bas, à 840 mètres d’altitude, ils ont environ 2 hectares supplémentaires de vieilles vignes, avec la même orientation à l’Est.

Las Rozas de Puerto Real jouxte Cadalso de los Vidrios, et c’est le village le plus à l’Ouest de la province de Madrid. Ils y ont un vignoble vraiment différent, d’un demi-hectare, à 1 000 mètres d'altitude, dans une zone de difficile accès, entourée d'immenses rochers et d’arbres, dans une zone d’ombres et de lumières, où ils élaborent leur vin Las Umbrías, un vin mystérieux, fragile et énigmatique, avec toujours très peu de couleur, subtil et élégant, avec une grande acidité en bouche et une note aiguë de fraise acide.

Navarrevisca se trouve au Sud-est de la province d'Ávila, à environ 1 140 mètres d’altitude. Ils y ont un vignoble vraiment unique, d’un peu plus de 0,3 hectares avec orientation Nord, solitaire, isolé, presque perdu, entouré d'arbres, sur une pente remplie d’imposantes roches de granit à travers lesquelles les vignes se fraient un passage. Ce vignoble se situe en-dehors de la délimitation géographique de la DO Madrid, de sorte que leurs vins sont commercialisés comme Vino de la Tierra de Castilla-León.

Philosophie de travail

Comando G est un petit projet axé sur la qualité, car la quantité est toujours dictée par les vignes. Ce sont des vieilles vignes qui demandent beaucoup de travail, y compris être labourées à l’aide de chevaux de trait, et beaucoup d'entre elles ont besoin d'une remise en état du fait d’avoir été mal entretenues, mais elles ne sont pas aptes à de grandes productions, raison pour laquelle Comando G est entièrement investi dans l’idée de fournir dans ses vins la personnalité de chacun des vignobles et des villages de la Sierra de Gredos, en suivant une philosophie éminemment bourguignonne.

Son raisin est la Garnacha qui, contrairement à l'image habituelle, chez Comando G, devient délicate et élégante. Le travail dans le vignoble vise également à allonger le cycle de la plante afin d’obtenir des maturations lentes et complexes sans concentration excessive ; un but qu’ils atteignent en fixant les rendements aux alentours des 3 000 - 4 000 kilos par hectare. Les vignobles sont cultivés écologiquement et ceux destinés à des vins de parcelle, en biodynamie.

En cave, jusqu'à 45 vinifications peuvent être effectuées dans différents récipients de cuves en bois, de réservoirs en plastique ou de fûts ouverts.
Les grappes sont sélectionnées et sont directement acheminées au réservoir, la plupart du temps avec la rafle, et un foulage très doux est effectué. Les remontages et le pigeage du chapeau sont effectués avec un simple arrosoir, et les enfûtages peuvent varier d’environ 30 jours pour La Bruja Avería, le vin d’entrée de gamme où est principalement recherché le fruit, jusqu’à 70 jours pour certains des vins du domaine exigeant plus de temps pour faire ressortir le paysage et la minéralité.

Dans les dernières étapes de ce lent processus, les vins sont protégés avec du carbonique. Après le pressage, les vins vont en fûts, en foudres ou en cuves, où sont pratiqués des vieillissements assez réducteurs. En règle générale, les vins de parcelle ont leur propre foudre ou fût, mais lors du vieillissement en bois, ils recherchent de grands volumes qui respectent au maximum la personnalité de la Garnacha. En ce qui concerne le dioxyde de soufre, les taux oscillent entre 40 et 50 gr / litre et il est ajouté après la fermentation malolactique et avant la mise en bouteille.

Les vins de l’exploitation viticole Comando G 

La Bruja Avería est leur vin de base, avec la production la plus élevée de l’exploitation. Son nom lui vient d’une ancienne émission télévisée pour enfants et c’est leur vin de village, celui qui cherche à transmettre le paysage de Rozas de Puerto Real. Les raisins proviennent du fond de la vallée entre les municipalités de Rozas, Cadalso et Cenicientos, bien qu’ils achètent également une partie des raisins à d'autres viticulteurs. Les raisins de chaque parcelle fermentent avec des levures indigènes et des macérations douces, et ils vieillissent séparément dans des cuves de chêne français pendant environ 7 mois. Il présente beaucoup de fruits rouges, cerise, fraise, mûre, avec des notes des champs, du thym, du romarin et des épices comme la coriandre et le poivre. Il est très frais, charnu et élégant, avec une bonne acidité et des notes minérales.

Rozas 1er Cru. Le premier vin est né de la récolte 2013. Il est élaboré à partir de vignobles situés sur les contreforts de la montagne, à environ 900 mètres d’altitude. Le moût fermente à température contrôlée et il vieillit pendant 12 mois en fûts de chêne français de 500 litres. Arômes de fruits sauvages et d'agrumes, juteux, avec de la profondeur et de la minéralité en bouche.

Las Umbrías est issu d'une petite parcelle d'un demi-hectare plantée de vignes d'environ 60 ans d’âge, située au sommet du mont appelé « monte de los Corzos » (mont des chevreuils), à environ 1 000 mètres d'altitude, avec des sols en granit et un peu d’argile rouge. Le vignoble avait pratiquement été abandonné et il fut récupéré à base de biodynamie. Le moût fermente en fûts ouverts et il vieillit pendant 12 mois en fûts de chêne français de 500 litres. Très frais au nez, avec beaucoup de fruits rouges mûrs, des groseilles et des fraises des bois, des épices, des balsamiques frais et des herbes de montagne. Doux au palais, moyennement corsé, avec des fruits rouges, de légers toastages et des tanins un peu douceâtres, avec une très bonne acidité et une finale balsamique.

Rumbo al Norte est issu du Haut Alberche, de la municipalité de Navarrevisca, dans la province d'Ávila, d’un vignoble de moins d'un demi-hectare de vignes d’environ 55 ans d’âge, cultivées à 1 150 mètres d'altitude, avec un dispositif de plantation si étroit qu’au sommet, même un cheval ne parvient pas à y pénétrer, et parsemées d’énormes pierres intercalées entre les pieds de vigne. La vendange est très tardive, à la fin du mois d’octobre, et le vin reflète toutes les caractéristiques d'un vin du Nord, frais, sapide, avec caractère et épicé.

Tumba del Rey Moro voit le jour à Villanueva de Ávila, il provient d’un vignoble pré-phylloxéra d’aspect sauvage, où les vignes dévalent les pentes de la montagne, entre chênes, châtaigniers et figuiers. C’est un pur nord ; un vignoble sombre et froid, et c’est probablement la Garnacha avec le plus long parcours en bouche. Il offre des arômes de fruits noirs mûrs, avec un rappel frais de fraises, de pastèque et de balsamiques de laurier. En bouche, il est épais, ample, avec un fruit juteux et très frais.

El Tamboril est un vin blanc issu d'un vignoble de raisins blancs situé à 1 230 mètres d'altitude, où sont sélectionnées les meilleures grappes de Garnacha Blanca et de Garnacha Gris. Le moût fermente à température contrôlée dans un fût usagé de 600 litres et il vieillit dans ce même fût pendant 14 mois, en contact avec ses lies fines. Au nez, il est frais, avec des rappels de verveine citronnée, de fenouil et de craie. En bouche, il est gras, sapide et crémeux, avec des notes de pêche. Ils expérimentent également avec un deuxième vieillissement biologique sous voile de fleur en bonbonne, inspiré des vins du Jura.

Depuis 2010, ils collaborent également avec le projet Uvas Felices du commerçant barcelonais Quim Vila (Vila Viniteca) pour lequel ils élaborent deux vins rouges de Garnacha issu de vieilles vignes : El Hombre Bala, La Mujer Cañón et La Reina de los Deseos, pour lesquels ils utilisent d'autres vignes à Cenicientos, Las Rozas de Puerto Real, Cadalso de los Vidrios et le vignoble El Chorrillo, avec 4 hectares de très vieilles vignes, sur un impressionnant coteau de pieds de vigne à gros troncs, certains centenaires, où il y a même 0,3 hectares de Cariñena. Ce sont des vins faits sur mesure, au goût de Vila, avec un profil légèrement différent par rapport à leurs propres vins.

El Hombre Bala vieillit pendant 10 mois en fûts de chêne français de différentes tailles et il offre des arômes de fruits des bois, très poivré. Lentement, apparaissent des nuances plus douces, comme la cannelle. Balsamiques, herbes aromatiques et rappels lactiques. Il est très savoureux, avec des tanins présents mais doux, et une finale épicée, fraîche et persistante.

La Mujer Cañón est issu de raisins provenant d'une parcelle unique située à Cadalso de los Vidrios, à une altitude de 900 m au-dessus du niveau de la mer, orientée Nord et plantée sur un sol de granit, avec de vieilles vignes ayant entre 60 et 70 ans d’âge. Le moût fermente à température contrôlée et il vieillit pendant 12 mois en fûts de chêne français de 600 litres et de 500 litres. Arôme très complexe, avec d’abondants fruits rouges, épices et balsamiques frais, avec des notes de cannelle et de cacao. En bouche, il est fin mais avec des tanins puissants et une acidité extraordinaire qui le maintient très frais et élancé.

La Reina de los Deseos est élaboré avec des macérations longues à basse température et la fermentation est effectuée en fûts et en cuves de bois à température contrôlée, il vieillit pendant 12 mois dans un fût de 600 litres de Seguin Moreau et d'autres fûts de 500 litres de la tonnellerie Bernard. Il reste en bouteille pendant 14 mois en cave avant sa commercialisation. C’est un vin parfumé, avec des arômes de fruits rouges macérés, prune noire, cerise, avec un soupçon de poivre noir et un fond de douce minéralité. Au palais, il a une texture soyeuse et un tanin remarquable qui se fait présent et le fait croître en volume et en poids en bouche, avec une finale persistante.