Vin de l'appellation D.O. La Palma

Vins des Canaries à forts contrastes orographiques

Avec une superficie de 726 km2 et une orographie impressionnante, La Palma est l'île du monde qui présente les plus grandes altitude comparé à sa superficie. Pleine de contrastes et luminosité, ses sommet élevés, ses profonds ravins, ses forêts abondantes et les zones volcaniques pleines de couleurs, lui ont fait mérité le surnom de "Isla bonita" ("belle île"). La Palma possède une grande richesse variétalede raisins qui, avec de modernes élaborations, permettent de trouver d'agréables surprises pas seulement dans des blancs classiques de  malvasía et les doux héritiers des anciens "canary sack", ou sinon des rosés ou rouges, qui sont d'excellente qualité.

Filtrer par

Prix
Notation
Pays
Zone d’élaboration
Apellation
Cave
Vieillissement
Type de raisin
Élaboration
Format
Mariage
Année

Il y a 8 produits.

8 productos

Victoria Torres Malvasía Seco 2019

Une malvoisie volcanique blanche, un vin incontournable des îles Canaries,...

Espagne   D.O. La Palma (Îles Canaries)

Victoria Torres Malvasía...
Aperçu rapide
Écologique
Vegan
Naturelle
6x
-5%
29,44 €
unité
Prix 31,03 €
TVA incl.
  • Nouveau

Victoria Torres Clarete 2018

Personnalité et fraîcheur avec toute l'énergie canarienne

Espagne   D.O. La Palma (Îles Canaries)

Victoria Torres Clarete 2018
Aperçu rapide
Écologique
Vegan
Naturelle
Prix 18,83 €
TVA incl.
  • Nouveau
93
Parker

Victoria Torres Rosado 2018

Un Negramoll rosé, personnalité volcanique et authenticité canarienne

Espagne   D.O. La Palma (Îles Canaries)

Victoria Torres Rosado 2018
Aperçu rapide
Écologique
Vegan
Naturelle
Prix 20,96 €
TVA incl.
  • Nouveau
92
Parker

Connu D.O. La Palma

L'île de La Palma fait partie de l'archipel des Canaries, dans l'Océan Atlantique, situé dans le nord de l'Afrique, près des côtes du sud du Maroc et du Sahara, et  forme l'une des 17 communauté autonome d'Espagne. L'histoire de la vigne et les vins dans l'Archipel Canarien commence dans le XVème siècle, quand les colonisateurs plantèrent les premiers cépages avec l'intention de les cultiver et obtenir des vins pour l'approvisionnement local au lieu de l'importer. Ces colonisateurs, provenant de diverses origines, ils ont apporté avec eux les meilleurs cépages de ses régions respectives et pays et les ont plantés dans les terres qui leur fut concédés.

On estime que c’est en 1505 que les premiers cépages ont été plantés sur l'île de La Palma, apportés par les conquistadors et futurs colonisateurs de l'île. Déjà au XVème siècle, le vin des Canaries acquiert de la qualité et du prestige, jusqu'au point où il a été exporté à Madère en 1515, à Jerez en 1517, et en Angleterre en 1519. Cet essor se doit fondamentalement à la haute qualité du vin doux de  malvasía, connu comme "Canarias" ou "Canary", à la facilité pour l'exportation étant donné sa situation stratégique du transit des navire entre les continent d'Europe, Amérique et Afrique, et aussi au fait que la vigne étai un bon substitue à la canne à sucre, dont le marche était englouti par l'Amérique.

En définitif, l'histoire des vins canariens nous raconte que beaucoup contèrent leurs louanges: Shakespeare, Walter Scott, Góngora, Alexis Kuprin, Goldoni, Maine Reid, Spillman, le Roi Carlos III..., où la séductrice malvasías s'est imposée dans les Palais et les grandes cours européennes. Cette célébrité et la situation géographique privilégiée de l'île , escale obligatoire des principales routes commerciales des cette période, ont été à l'origine d'un commerce florissant de vins le convertissant en la principales source de richesse. En 1848 la décadence des vins canariens est énorme et avec l'attaque l'oïdium  et du mildiou, la culture a souffert de cette catastrophe. De plus, avec le commencement de la culture des bananiers dans le zone côtière de l'île, au milieux des années 50 du siècle précédent, beaucoup de vignes ont été abandonnées.

Cependant c'est à partir de la création de l'AO La Palma, en 1994, que le secteur viticole insulaire connaît une importante transformation ; on récupère des vignes, on en plante de nouvelles, le vin commence à être connu hors de l'île grâce aux importants prix obtenus dans des concours nationaux et internationaux et commence à être vendu à bon prix. Jusqu'à aujourd'hui il y a eu une transformation couteuse dont l'acceptation, dont l'adéquation de variétés et de vins paraissaient qu'ils n'allait jamais arrivé jusqu'à l'île, peut être parce qu'ils se situaient trop loin des innovation qui se produisaient à la Péninsule, mais depuis quelques années la contagion positive des caves péninsulaires est arrivée à l'île avec force, et bien qu'avec des conditions climatique défavorables, l'œnologie moderne est de nos jours une réalité à La Palma.

Néanmoins, il reste à souligner que peut être grâce à cet éloignement avec le continent, les îles Canaries n'ont pas été affectées par l'épidémie de la phylloxéra, ainsi elles se sont converties en un réel musée de la vigne, avec plus de 33 variétés de raisin, quelques unes disparue de nos jours, toujours c'est l'une des richesse ampélographiques plus grande et variée du monde. Une des particularités du vignoble canarien est que qu'ils se plantent directement de rameaux et sont cultivés sur ses propres racines, avec le grand avantage physiologique et œnologique que représente l'élaboration de vins avec la pureté du vignoble sans l'influence d'un porte-greff, et nous considérons même que toutes ont été introduite depuis l'Europe entre les XVème et XVIIIème siècles, avant que la phylloxéra dévaste les vignobles, ils gardèrent ainsi un haut niveau de pureté.

Climat, sol et variétés

La viticulture à La Palma s'étend pratiquement dans toute l'île, jusqu'au point que de nombreux agriculteurs ont une culture complémentaire dans le vigne, et l'élaboration de son vin est un facteur de fierté , et on cultive  un peu plus de 600 hectares de vignobles, en altitude qui vont de 200 à 1200 mètres, dans une bande qui entour l'île de forme quasi continue. Cette zone de production se divise en trois régions ou sous-zones principales: nord de La Palma, Hoyo de Mazo-Las Breñas et Fuencaliente-Las Manchas.

Dans la zone nord, connue comme celle des "vinos de tea", les cépages sont cultivés en parallèle et dans la partie plus au nord en gobelet. Cela s'appelle "vino de tea" pour sa saveur particulière de résine. Cette constante est obtenue après être encuvé dans des tonneaux construits avec la partie centrale ou le cœur des troncs du pin canarien. Le plus intéressant sont les rosés bien élaborés, qui exposent de forme clair la saveur "attentive"; ce sont des curiosités œnologiques qui valent la peine d'être connus. Les variétés de raisin les plus fréquents dans cette sous-zone sont les Negramoll, Listán Blanca, Albillo, Almuñeco y Verdello.

La zone de Fuencaliente est située au sud de l'île de la Palma, dans le sommet méridional. C'est celle qui possède le vignoble le plus important et aussi le plus connu grâce au prestige historique de ses malvasías. Son vignoble grimpent en rampant sur les versant abruptes des volcans et sa culture se situe sur un sol plein de déchets, pavés et cendres volcaniques, avec une épaisseur qui supère parfois les deux mètres; utilisant des murets coupe-vent de pierre volcanique dans les zones les plus venteuses. Les variétés de raisin majoritaires dans la zone  sont la Malvasía Candia, Listán Blanca, Bujariego, Gual, Verdello, Bastardo Blanca, Sabro et Negramoll. les vins les plus importants sont les malvasías douces, de couleur ambrée, arôme enivrant, et pleins de saveurs amères et acide à la fois.

La région de Las Manchas est situé au sud ouest de l'île et comprend les municipalités de El Paso et Los Llanos de Aridane. Le vignoble se cultive sur des terrains pierreux avec de fortes pentes et de formes rampantes. Les cépages plus abondants sont les Listán Blanca, Negramoll et Bujariego.

Les régions de Hoyo de Mazo et las Breñas se trouvent à l'est de l'île et ses vignobles, en forme de balcon, se cultivent de forme rampantes sur des versants des volcans, capitonné avec des pierres volcaniques. Les variétés ñajoritaires dans cette zone sont la Negramoll et Listán Blanca, complétés de petites plantations de variétés étrangères.

Vins et caves de la D.O. La Palma

Il existe divers types de vins d'AO La Palma, comme les blancs sec, qui sont habituellement aromatiques  et légers, avec des arômes frais floraux et fruité. L'immense majorité sont jeunes, ce qui renforce la personnalité des variétés avec lesquelles on élaborent, où la Listán Blanco, Bujariego et Albillo sont trois  des plus connues. Aussi On élabore des rouges et rosés, la plus grande partie jeune, et la Negramoll est la variété avec laquelle on élabore la plus grande parti, bien que parfois on ajoute d'autres minoroatire comme la Listán Prieto, Almuñeco, etc. 

Un vin très caractéristique de la sous-zone nord sont les Vins de Tea, qui peuvent être blancs, rosés ou rouges, lesquels acquiert des qualités par leur vieillissement dans de contenants de bois du coeur du "Pinus canariensis" (tea o pino canario). De plus, dans le nord de La Palma, on peut distinguer deux zones, la nord-est et la nord-ouest. Les deux se différencient par leurs techniques viticoles, les variétés cultivées, les techniques artisanales d'élaboration, etc. Étant les vins de Tea les plus traditionnels dans la région nord-ouest, un versant très pentu coupé par de nombreux et profonds ravins, où les vignobles se situent à des altitudes importantes, entre 800 et 1500 mètres. Les vins de tea  s'élabore habituellement avec un mélange de variétés, blanches comme Listán Blanco y Albillo, qui murissent habituellement avant et apporte un mélange au mélange la quantité de sucre nécessaire. La variété rouge, plus tardive, la Negramoll, apporte une acidité et un peu de couleur, tandis que El Prieto et el Muñeco o Almuñeco, sont de maturation plus précoce que l'antérieur et apportent un plus grande quantité de de matière colorante aux vins de tea.

D'autres vins caractéristiques sont les naturellement doux, où le bijou de la couronne est le Malvasía, un vin dont les cépages se plqntent principqlement dans les zones de Fuencaliente et Villa de Mazo. Pour élaborer ces vins, le raisin est laissé murir dans la plante jusqu'à ce que commence à se pacifier, ce qui renforce la présence du sucre et le taux d'alcool. Ce sont des vins ambrés, nobles et extrêmement aromatiques. Le Sabro est un autre variété  importante dans l'élaboration de blancs doux, mais de nos jour on peut aussi trouver dans l'île des vins rouges naturellement sucré, élaboré à partir de la variété Negramoll.

Dans l'AO La Palma il y a de grande caves, moyennes et petites, et une demi douzaine de coopératives, où  l'une des renommé est la S.A.T. Bodegas Noroeste de La Palma, fondé en 1998 avec seulement 50 associés et aujourd'hui comte 250. Les vins se commercialisent sous la marque Vega Norte, et ses vins blancs sont élaborés avec du Listan Blanco y Albillo, tandis que les rouges avec Negramoll, Almuñeco et Listán Prieto, et le rosé avec Negramoll. Parmi ses vins blanc Vega Norte Albillo Criollo, un variétal de sélection de Albillo fermenté en fûts de chêne français légèrement grillés durant 7 mois sur lies avec un bâtonnage journalier.

Bodegas Juan Matías y Torres est l'exemple d'une très petite cave familiale, et une des plus anciennes de l'île (1885), qui se trouve dans la sous-zone de Fuencaliente. Elle élabore 3000 bouteilles du Matías y Torres blanc avec du Listán, et 7.000 bouteilles de ses rouges Negramoll, toute comme un rosé, mais l'un de ses vins stars est le Colección Minúscula de Albillo, avec seulement 500 bouteilles, où chaque étiquette  est une oeuvre originale peinte à la main, tout comme son Malvasía Vid Sur naturellement douce, avec un production limitée de 800 bouteilles.

Bodegas Teneguía, avec plus de 60 ans d'histoire, est une des caves les plus récompensées des Canaries. Elle se situe à Fuencaliente, et dans la culture on continue de pratiquer des travaux artisanaux transñises de génération en génération: pieds rampants, plantation traditionnelles, des variétés qui ce sont conservé seulement dans cette municipalité et vignes centenaires de Malvasía qui s'obtient seulement dans les Llanos Negros, site naturel situé dans les pans du volcan de  San Antonio. Elle élabore tout types de vins, depuis les blancs en coupage ou variétés, jusqu'aux rosés et rouges, et malvasías aromatiques, sous les étiquettes Teneguía, Caletas, La Gota et Zeus.

 

Situation de D.O. La Palma