Liste des produits de la marque Barbadillo

Atteindre le sommet est un grand mérite, mais continuer à s’améliorer et à déborder d’idées, en développant des pistes inexplorées, est un miracle à la portée de peu. C’est le cas de Barbadillo, l'une des dix entreprises familiales les plus anciennes de notre pays, et qui constitue toujours aujourd'hui l’exploitation viticole la plus dynamique du Marco de Jerez. Ils y effectuent des recherches et de nouvelles créations, mais leurs anciennes soleras contiennent également des reliques presque éternelles qui constituent un défi absolu aux lois de la longévité. Des vins qui sont une synthèse de puissance et de complexité aromatique.

La Bodegas Barbadillo a été fondée vers 1821 par Benigno Barbadillo y Ortigüela (1783-1837) et son cousin Manuel López Barbadillo, à Sanlúcar de Barrameda.

Nés à Covarrubias, dans la province de Burgos, avec un capital ramené avec eux du Mexique à la suite de l'indépendance, après avoir d’abord géré une épicerie, les deux partenaires acquièrent en 1824 leur première cave, appelée del Toro, un bel exemple d’architecture populaire andalouse.

Sous la gestion de Benigno, ils exportèrent leurs vins en Angleterre et en Amérique, mais ils les commercialisèrent également dans différentes régions d'Espagne, en particulier par voie maritime et fluviale, en utilisant l'emplacement stratégique de Sanlúcar de Barrameda, à l'embouchure du Guadalquivir.
A la mort du premier, les cousins se séparent, et sa veuve, Mª. Dolores Díez Rodríguez se remaria en 1840 à son parent et employé Pedro Rodríguez, qui accrut non seulement le capital de la société, mais qui en créa également une autre sous son propre nom.
En 1863, Pedro Rodríguez et Manuel Barbadillo Díez formèrent la société Pedro Rodríguez e Hijo. Par la suite, le fils du second, Antonio Barbadillo Ambrossy créa sa propre entreprise, augmentant le capital grâce à l’importante contribution de son épouse Caridad Rodríguez Terán, petite-fille du vigneron fortuné Rafael Terán Carreras. La compagnie prit différents noms : Antonio Barbadillo Ambrossy, Antonio Barbadillo S. L., Antonio Barbadillo S. A. jusqu'à ce qu’en 1954, la société Bodegas Barbadillo soit constituée, telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Actuellement, Barbadillo est présent sur plus de 50 marchés, parmi lesquels le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark et les États-Unis, et continue son expansion.

Histoire de l’exploitation viticole

Au fil des ans, Barbadillo s’est encore plus enraciné dans ses origines et, à l'ombre du château médiéval de Sanlúcar, ils comptent maintenant 16 caves où ils élaborent des vins, du brandy, du xérès et de la manzanilla, et c’est l'une des dix entreprises familiales les plus anciennes de notre pays, produisant sous les dénominations Jerez-Xérès-Sherry, Brandy de Jerez, Vinagre de Jerez, Vinos de Cádiz et DO Manzanilla-Sanlúcar de Barrameda, en plus d'autres établissements viticoles qui ont été incorporés au groupe, comme Bodegas y Viñedos Vega Real à Ribera del Duero et Bodega Pirineos à Somontano.

Ses caves, réparties dans tout Sanlúcar de Barrameda, entourent le château médiéval de Santiago et occupent une superficie totale de plus de 75 000 mètres carrés, avec une capacité de 35 000 000 litres, ce qui en fait l’exploitation viticole la plus importante de Sanlúcar de Barrameda. Ils possèdent les installations les plus modernes de vinification, avalisées par les certifications de qualité les plus importantes. En outre, ils comptent également avec le Musée de la Manzanilla, situé dans un immeuble ancien du centre historique de Sanlúcar de Barrameda, annexé à la plus grande cave de Barbadillo. La visite de ce musée et des caves illustre clairement les raisons pour lesquelles la manzanilla et les vins du Marco de Jerez sont un mode de vie, un monde, une culture, une essence pure issue de ces terres et ses racines.

Quant à leurs vignobles, ils possèdent 500 hectares de vignes propres réparties sur deux propriétés : Gibalbín et Santa Lucía, situées dans le célèbre triangle du Marco de Jerez. Ils y cultivent des cépages de Palomino, de Sauvignon Blanc et de Chardonnay, et en rouges, du Tempranillo, du Cabernet, du Merlot, du Syrah et le cépage autochtone Tintilla de Rota.

Philosophie de travail

Bodegas Barbadillo dispose de 500 hectares de vignes répartis entre les propriétés « Gibalbín » et « Santa Lucía », situées dans la zone haute de Jerez. L’élaboration est réalisée dans les installations de la première d’entre elles. Les vins vieillissent dans plus de 31 000 fûts répartis dans 16 caves de Sanlúcar de Barrameda, principalement dans le Barrio Alto. Certains de ces tonneaux abritent d’authentiques joyaux œnologiques, comme la collection de vins Reliquias ou la série des V.O.R.S. qui sortent sur le marché en petites quantités. Le fleuron de leurs vins fortifiés est sans aucun doute la populaire Manzanilla Solear, de la solera de laquelle sont extraites les Manzanilla Pasada Solera en Rama et Manzanilla Pasada en Rama Pastora.

Il y a plus de 40 ans, Barbadillo a été pionnier dans l’élaboration du premier vin blanc d'Andalousie, Castillo de San Diego, sûrement le vin blanc le plus vendu en Espagne. Aujourd'hui, avec Mirabrás, ils introduisent une autre dimension, sous la surveillance étroite de Montserrat Molina, œnologue de l’exploitation.

Les vins de Bodegas Barbadillo

Les vins de Bodegas Barbadillo se divisent entre 15 vins sous la DO Jerez - Xérès - Sherry, et 3 vins sous la DO Manzanilla - Sanlúcar de Barrameda, mais au total, leurs élaborations en Andalousie dépassent la trentaine.

Parmi leurs produits les plus prisés, il faut mentionner leur Manzanilla Solear, une des manzanillas les plus sélectionnées et récompensées, tant dans les concours nationaux qu’internationaux. C’est une manzanilla d’arôme franc, avec l’intensité et la finesse que procure le vieillissement prolongé sous voile de fleur, avec des touches salines et iodées. Elle est très sèche au palais, mais douce et harmonieuse dans l'arrière-goût, subtile, saline, avec un goût très persistant. Parmi les manzanillas, il faut mentionner leur Manzanilla Pasada en Rama La Pastora, avec des arômes marqués de levure, et une entrée en bouche douce, avec des rappels de noix et de camomille. Leur Manzanilla Solera en Rama mérite également une mention spéciale ; elle est sélectionnée parmi les tonneaux les plus anciens des soleras, directement mise en bouteille à partir du tonneau, « en rama », à l'arôme parfumé et une bouche douce, aimable, avec des notes amères présentes dans les vieilles manzanillas.

Castillo de San Diego est une icône pour l’exploitation viticole et une référence au niveau national. Selon les registres de comptabilité de l’exploitation, la dénomination « Vino Blanco del Castillo » date de 1883, et l’exploitation la relança dans sa version moderne en 1975, en faisant le premier vin blanc produit en Andalousie. C'est un vin de millésime, franc, frais, vif et facile à boire.

Un vin innovateur est le Barbadillo Blanco de Blancos, élaboré avec du Sauvignon Blanc, du Verdejo et du Moscato, qui montre l’aspect le plus frais des blancs élaborés dans le Sud, sans pour autant sacrifier l'élégance et le style des vins issus de sols argileux et calcaires. Et dans cette ligne innovante, se trouve également le Barbadillo VI, un vin jeune, fruité et avec une faible teneur en alcool, mais qui conserve néanmoins toute l'odeur et le goût du vin, du fait que l’alcool n’ait pas été extrait mais que sa fermentation ait tout simplement été interrompue lorsque le degré d’alcool souhaité fut atteint. Cependant, sa dernière innovation est le Mirabrás, élaboré avec les moûts des vignes les plus anciennes de Santa Lucía, fermentés dans de vieux tonneaux de xérès. Le vin repose sur lies fines pendant quelques mois, puis est conservé à portée de main et finalement stocké dans de l’acier inoxydable. Parmi leurs contributions les plus innovantes, se trouve également leur vin rouge Nude, élaboré à partir du cépage Tintilla et non vieilli, cherchant par conséquent à offrir l’expression la plus intense de cette variété. Depuis l’exploitation, ils considèrent que le travail avec le cépage a commencé à faire ses premiers pas au cours des dernières années, mais a encore besoin d'expérimentation pour offrir le meilleur résultat possible. C’est un vin très expressif au nez, avec prédominance de notes fruitées, de palais agréable, subtilement tannique et frais. Et comme dernière nouveauté, il faut mentionner le Barbadillo Beta Brut, le premier vin mousseux andalou issu de l'application de la méthode traditionnelle, avec seconde fermentation en bouteille d’un vin à base de raisins Palomino et Chardonnay.

Au sein de la gamme de xérès, se distingue le Pedro Ximénez La Cilla, avec des notes de prunes, raisins secs et chocolat, onctueux et doux au palais, avec un arrière-goût long, vigoureux et équilibré. Le Moscatel Laura, un vin vieux à vieillissement oxydatif, qui peut conserver de parfaites conditions organoleptiques une fois mis en bouteille depuis de nombreuses années, même si la bouteille a été précédemment ouverte. Rappels de raisin moscatel, abricots secs, miel, fruits secs, onctueux et doux au palais, avec un arrière-goût de longue durée où se remarque l’arôme de moscatel. L’Obispo Gascón est un palo cortado dont les caractéristiques organoleptiques se situent entre un amontillado et un oloroso, avec des nuances aromatiques d'amandes grillées, noix et raisins secs, aimable et équilibré, au toucher doux et persistant, tandis que l’Oloroso Seco Cuco possède un arôme rappelant les bois nobles du vieillissement et des notes de fruits secs, onctueux et sec au palais. L’Amontillado Príncipe de Barbadillo est un vin élaboré d’abord à la manière d’un manzanilla, avec un vieillissement biologique sous « voile de fleur » pendant 8 ans, puis qui passe au vieillissement oxydatif pendant 7 années supplémentaires. Un total de 15 ans qui donnent au vin des nuances extraordinaires issues des deux types de vieillissement. C’est un vin au nez intense, élégant et séduisant, avec des notes salines, de noisettes et de toastages.

Parmi leurs soleras V.O.R.S. les plus exclusives, se distingue leur Barbadillo Palo Cortado 30 años, avec ses nuances aromatiques d'amandes grillées, noix et raisins secs, aimable et équilibré, avec un toucher doux et persistant. Ils élaborent également un amontillado, un oloroso sec et oloroso médium.

Dans la gamme de leurs vins plus que centenaires, se distingue toujours leur collection de « reliquias », avec un Amontillado, un Oloroso, un Palo Cortado et un Pedro Ximénez. Le Reliquia Oloroso voit le jour à la mort d’Antonio Barbadillo Ambrossy en 1921, puisque qu’apparaissent dans sa succession des vins dénommés « du grand-père », en référence à son grand-père Benigno Barbadillo Hortigüela, fondateur de l’exploitation viticole en 1821. Ces vins qui sont passés intacts du grand-père au petit-fils et de ce dernier à la sixième génération, ont donc vieilli pendant plus de cent cinquante ans. Le Reliquia Pedro Ximénez provient de tonneaux d’un très vieux Pedro Ximénez que Rafael Terán Carrera laissa à Antonio Barbadillo Ambrossy à la fin du XIXe siècle. Ces vins formèrent en 1921 la solera des millésimes Pedro Ximénez dans la cave du « Potro » de la Calle Sevilla, acquise par Antonio Barbadillo Ambrossy deux jours avant sa mort. Le Reliquia Palo Cortado  a vu le jour quand Barbadillo acquit de très vieux vins que possédait Manuel Argüeso, au milieu du XIXe siècle, en payant à l’époque 14 000 pesos par tonneau, alors que le tonneau de manzanilla coûtait 1 200 pesos. La différence de prix nous donne une idée de l’âge qu’ils avaient déjà accumulé. Ils furent complétés par des vins des « Sacristías » de prestigieuses caves de la région. Ce vin a obtenu les précieux 100 points de Robert Parker.

Il y a 4 produits.

4 productos

Manzanilla Solear

Un manzanillo des plus gastronomiques

Espagne   D.O. Manzanilla - Sanlúcar... (Andalousie)

Manzanilla Solear
Aperçu rapide
6x
-4%
8,81 €
unité
Prix 9,20 €
TVA incl.
  • Nouveau
91
Decántalo
93
Peñin