Blog sur le vin

Ne ratez pas nos articles sur le monde du vin. Caves, types d'élaborations, régions viticoles, accords, interview des meilleurs professionnels de la scène viticole, toute l'actualité sur le monde du vin...

La fête des vendanges : la meilleure occasion de découvrir les vins de Jerez

Manzanilla, Amontillado, Oloroso, Palo Cortado... Pour beaucoup, le vin de sherry est un mystère qui est souvent effrayant au premier abord. Parfois, sa grande complexité et sa grande variété en font un sujet quelque peu délicat, qui ne convient qu'à ceux qui sont de véritables experts en la matière. Qui n'a pas préféré se taire dans une conversation pour ne pas se tromper en parlant des vins de Xérès ? Qui n'a jamais douté de la différence entre un Fino et un Manzanilla ? Qu'est-ce qui rend le Palo Cortado si spécial ? Pourquoi les vins du Marco de Jerez n'ont-ils pas de millésime ? Qu'est-ce que le système des criaderas et des soleras ?


Cependant, c'est précisément cette richesse et ces mystères qui en font l'un des meilleurs vins du monde. Il vaut la peine d’être essayé en tant que tel. Pour ce faire, chaque année, vous avez une opportunité unique pendant les fêtes des vendanges (Fiestas de la Vendimia) dans la ville de Jerez de la Frontera (au sud de l'Andalousie). Cet événement centenaire, qui est toujours organisé en septembre, célèbre l'arrivée des premiers moûts de raisin, source de richesse d'une région qui a toujours consacré sa vie au vin.

Pour en savoir plus sur ces festivités, et découvrir ainsi les vins de Jerez,, voici quelques événements au programme. Et nous insistons : il ne s'agit pas d'une proposition, mais d'une obligation.

FOULAGE DES RAISINS ET BÉNÉDICTION DU NOUVEAU MOÛT

Les équipes de vendangeurs et fouleurs, fanfare municipale, reines des Fiestas de la Vendimia ... et même le doyen de la cathédrale. Une scène des plus folkloriques.
 
Cependant, tout a une raison d'être dans le foulage des raisins, l'acte initial qui donne le coup d'envoi des festivités. Traditionnellement, cette coutume, qui est maintenant célébrée dans l'Alameda Vieja,avait lieu juste devant la porte de la cathédrale de Jerez, puisqu'au XVIIIème siècle, le vin était taxé pour payer la construction de la cathédrale. Aujourd'hui, bien qu'un peu moins nombreux, les habitants de Jerez continuent de participer à une coutume qui leur permet de se souvenir de tout ce que le vin a représenté pour cette région.

Après le concert correspondant de la fanfare municipale, l'équipe de vendangeurs place les paniers de raisin palomino (panier en alfa avec deux petites poignées) dans le pressoir, où l'équipe de fouleurs est prête pour fouler le raisin. Une fois le moût obtenu, le doyen de la cathédrale le bénit, présageant ainsi une bonne année dans les caves.

Totalement émotionnel et très intéressant, cette fête célèbre la tradition et la passion pour la terre.

Conseil  : se rendre sur le site bien à l'avance. Par définition, le Jerezano est toujours impliqué dans tout ce qui touche à sa ville et participe à tout ce qui est organisé. Les places gratuites pour l'événement sont très recherchées.

LES MÉTIERS DE LA CAVE POUR LES ENFANTS : LA PERPÉTUATION DE LA TRADITION

Outre ses vins, le monde du xérès est entouré d'une atmosphère magique et d'une tradition qui se reflète dans ses « venenciadores » (personne dont la spécialité est de tirer le vin du fût), tonneliers et fouleurs de raisin.



Pendant que les « venenciadores » versaient d’en haut une petite quantité de vin dans le verre, les tonneliers moulaient les douelles des fûts avec le feu et le marteau. Il n'y avait pas un métier meilleur qu'un autre, tous ces métiers ont été très importants. Ensemble, ils permettaient à la plupart des gens du Marco de Jerez de gagner leur vie. Malheureusement, ces traditions se perdent à l’heure actuelle (en particulier celle du tonnelier). Comme le disait le diplomate et journaliste Alberto Lleras, « un peuple sans tradition est un peuple sans avenir ». Et à Jerez, ils tentent de préserver les traditions. La solution : organiser des événements directement destinés aux enfants, comme le concours infantile de « venenciadores ».

CONSEIL : il n'y a pas de sensation plus satisfaisante qu'un bon verre de sherry tiré du fût par soi-même. Il est fascinant de voir comment le vin s’écoule de haut dans le verre. En fin de compte, l'observation est intéressante, mais attention... surtout pour les adultes.

DE COPA EN COPA : LE BAPTÊME DU FEU

Nous savons déjà quelle est l'origine de tout. Le mimétisme avec l'environnement est un fait. Vient le moment de vérité, celui d'affronter un verre de vin de Xérès. Le meilleur endroit pour cela, sans aucun doute, est « De copa en copa »

Concrètement, il s'agit d'un événement qui réunit plusieurs caves du Marco, où vous aurez l'occasion de déguster les meilleurs vins accompagnés d'une petite dégustation de tapas. Des meilleurs Finos, aux Olorosos au caractère marqué, en passant par les Amontillados et les vins doux (sans oublier les blancs et rouges locaux qui ne font pas partie de la famille des vins fortifiés).

CONSEILS : l'événement se déroule dans le cloître de Santo Domingo, un bâtiment du 13ème siècle. D'origine musulmane, il a fait partie d'un couvent dominicain (Alphonse X le Sage a cédé le bâtiment après la Reconquête). Ses voûtes nervurées et ses réminiscences gothiques en font un véritable joyau hors du temps. Nous vous assurons que le verre de vin dans votre main n'aidera pas non plus. Vous savez quand vous entrez, mais vous ne savez pas quand vous sortez.

PROMENADE EN 4X4 DANS LES VIGNOBLES

Enfin, nous ne pouvons pas quitter Jerez sans connaître l'origine de tout, le lieu où naissent les vins de Jerez : le vignoble

Loin des longues promenades habituelles à travers les vignobles, il existe des options plus intéressantes, telles que les balades en 4x4 ou les promenades photographiques. Vous y découvrirez de première main le palomino, la variété reine de la région, où le miracle est né.

CONSEIL : nombre de ces enclaves ont été présentées sur grand écran dans « El verano que vivimos » et « La Templanza ». Il n'est pas étrange qu'en se promenant en milieu d'après-midi dans les vignobles, au coucher du soleil, un apéritif à la main, on se croie dans l'un de ces films. Faites attention car, bien que cela ressemble à un film, ce n'en est pas un. Malheureusement, nous devons ensuite revenir à la réalité.

Abonnez-vous maintenant à notre newsletter. Recevez des offres exclusives et des nouvelles de notre boutique de vin.