Vin blanc sec

En œnologie, on utilise le terme vin blanc sec pour désigner un vin ne présentant que peu ou pas de sucre.  Cependant, dans le langage courant, cette expression prend un autre sens.

Mais alors, à quoi nous référons-nous lorsque nous parlons de vin blanc sec ? Généralement, le vin blanc sec est mis en opposition avec le vin blanc fruité. Les arômes prédominants dans les vins blancs secs peuvent faire partie du groupe floral, végétal, minéral, lactique, crémeux, miellé, etc. Ces arômes vont du chèvrefeuille, du jasmin, du tilleul, de la rose, du foin, de l’herbe coupée… au maïs, au yaourt, au beurre, et même au silex, au kérosène ou au caoutchouc ! Ils sont donc très éloignés des arômes fruités du type ananas, poire, pomme, papaye, etc., dont nous avions parlé dans notre article précédent concernant le vin blanc fruité.

Vino blanco seco

Ces arômes peuvent avoir des origines diverses. Les facteurs déterminant la création d’un vin blanc sec sont tout d’abord la variété, puis les techniques de vinification utilisées pour le produire, et enfin la maturation ou le vieillissement auquel le vin a été soumis.

Certains cépages blancs tels que les Macabeo, Xarel·lo, Txacolí, Garnacha Blanca, Airén ou Verdejo, présentent des variétés dites neutres. Leurs arômes propres ou endogènes ne sont pas fruités.

En second lieu, lors de la vinification et selon la variété des macérations pré-fermentaires, apparaissent des arômes plus herbacés (piment, truffe, thym…), des arômes floraux (jasmin, chèvrefeuille, rose…), des arômes minéraux (iode, pétrole), ainsi que certains arômes épicés (poivre, cardamome…). Par la suite, durant la fermentation, on obtient des arômes de levure, biscuit, crèmes, lait, yaourt, fromage, etc.

Enfin, au cours de la maturation ou du vieillissement, se créent des arômes floraux et végétaux, ainsi que des arômes boisés, toastés et balsamiques, ou encore certains arômes minéraux ou de confiserie, comme le musc, le miel ou la cire d’abeille.

Citons quelques exemples :

Pour ce qui est des vins présentant des arômes du premier type, donc herbacés et floraux, on peut trouver le Miranius, un vin biodynamique de Celler Credo élaboré dans le Penedés.

Pour ce qui est des vins aux arômes à dominante crémeuse ou de pâtisserie, on peut citer Flow Blanco, un Cariñena Blanca et Picapoll Blanc de DO (appellation d’origine) Empordà, élaboré par Bodega Sota els Àngels. Mentionnons également un Macabeo de DOCa (appellation d’origine contrôlée) Rioja, Honorio Rubio Lías Finas de Honorio Rubio.

Du côté des vins blancs secs dont les arômes sont principalement issus de la maturation ou du vieillissement, on peut citer le Viña Gravonia de la cave Viña Tondonia. Ce classique de La Rioja a vieilli en fût pendant 48 mois et présente des arômes de miel et de fruits secs, ainsi que quelques touches d’hydrocarbures.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous réjouissez-vous à l’idée de découvrir ces arômes dans vos prochains vins blancs ?

À propos de Decántalo

Nous sommes le magasin avec le meilleur catalogue en ligne de vin espagnol. Nous sommes constamment à la recherche des dernières nouveautés, des bouteilles les plus spéciales pour profiter ensemble du fascinant monde du vin. Partagez-vous notre passion pour le vin ?
Esta entrada fue publicada en recommandations vins and tagged . Bookmark the permalink.

Poster un commentaire