Le gin tonic : le cocktail au gin de mode

Le gin tonic est un cocktail qui a gagné en popularité lors de derniers années jusqu’à devenir le numéro un indiscutable des cocktails.

gintonic

Image: yimix

L’origine de cette boisson est lointaine : le premier gin tonic a été fait dans l’Inde, à la fin du XIXème siècle. Les soldats et les colons anglais devaient se protéger de l’épidémie de malaria qui dévastait le pays et pour lutter contre elle, un des moyens principaux était la quinine. Mais la quinine avait un problème : une saveur extrêmement amère.
C’était autour de 1825 que les officiers anglais dans l’Inde ont trouvé la forme de faire ses doses quotidiennes de quinine un peu plus supportables : ils dissolvaient la quinine dans l’eau et ils y ajoutaient du sucre, du jus de lime et… du gin.
De cette façon et sans le savoir, les officiers anglais sont devenus les précurseurs du gin tonic.

Pour préparer un bon gin tonic il n’y a pas de secrets. Il faut tout simplement faire attention à trois aspects fondamentaux : le verre, le gin et le tonic.
Le verre doit être large, afin de permettre d’ajouter beaucoup, beaucoup de glaçons. Il doit être froid afin que la glace ne fonde et pouvoir maintenir les proportions parfaites entre le tonic et le gin.

Mais la base d’un bon gin tonic est, bien sûr, un bon gin. Le gin est une eau-de-vie obtenue de la distillation de l’orge non malté, en ajoutant des baies de genévrier et d’autres substances aromatisants : les extraits de plantes. Grâce aux extraits de plantes, on lui donne une certaine personnalité à chaque gin.
Un des extraits le plus utilisés est le zeste d’agrumes (citron, lime, orange ou mandarine), qui apporte des arômes et des goûts uniques. Les gins Mombasa Club Gin,  Martin Miller’s Gin ou Mascaró 9 sont des bons exemples de l’utilisation d’agrumes parmi les extraits de plantes.
Le concombre est un autre ingrédient qui donne plein d’arôme et un goût très caractéristique au gin. Le représentant maximum de l’utilisation de concombre comme extrait est le Hendrick’s, le célèbre gin écossais.
On trouve aussi des gins comme l’espagnol Gin Mare élaboré avec des extraits de plantes méditerranéennes comme le thym, le romarin ou le basilic.
Les racines de réglisse sont un autre extrait utilisé dans des gins premium comme le Bulldog. Il a un goût intense et amer et fait ressortir les nuances du gin.
Les amendes sont aussi fréquemment utilisées comme extraits pour l’élaboration de gin. Ils donnent une douceur très aromatique et quelques notes grillées aux gins comme le Bombay Sapphire ou le Raffles.
Un bon exemple de la personnalité que les extraits de plantes donnent au gin est le gin français Saffron Gin, qui montre une couleur jaune orangée intense provoquée par l’utilisation du safran comme principal extrait.

Lors qu’on a le verre très froid, plein de glaçons et que nous avons choisi le gin, il ne manque que le tonic pour l’accorder avec le gin sélectionné. Actuellement, on trouve dans le marché une infinité de tonics comme le classique de Schweppes, avec ses versions actualisées au poivre rose, au gingembre et à la cardamome, à la fleur d’oranger et a la lavande. On trouve aussi la Fever Tree, avec de la quinine et des plantes naturelles ou la Blue Tonic, de Kas, qui apporte des touches d’agrumes comme la mandarine et l’orange.

On peut aussi ajouter un petit assaisonnement pour faire ressortir, ou contraster si l’on préfère, avec les extraits de plantes utilisés dans l’élaboration du gin. Le zeste de citron, une rondelle de concombre ou quelques grains de poivre noir peuvent être une bonne touche finale pour le gin tonic parfait.

À propos de Decántalo

Nous sommes le magasin avec le meilleur catalogue en ligne de vin espagnol. Nous sommes constamment à la recherche des dernières nouveautés, des bouteilles les plus spéciales pour profiter ensemble du fascinant monde du vin. Partagez-vous notre passion pour le vin ?
Esta entrada fue publicada en Gin. Bookmark the permalink.

Poster un commentaire