Vins classiques de la Rioja, le quartier de la gare

Dans l’article du blog sur les vins classiques vs modernes, nous avons parlé des différents profils qu’un vin peut acquérir en fonction de la manière dont il est élaboré. Dans ces deux grandes catégories, on peut citer un profil de vin classique ou moderne, et Rioja est l’une des régions où il est possible de différencier ces profils. Là où l’arrivée du chemin de fer a marqué une étape importante dans l’évolution de la région.

Avant la création de la DO, le centre le plus important d’élaboration de vin de qualité se trouvait dans le quartier de la gare de Haro. Ce développement eut lieu en raison de l’arrivée du train dans cette localité et de la facilité avec laquelle il était possible d’atteindre cette région, qui présentait des caractéristiques similaires à celles de Bordeaux. En 1859, après que l’oïdium ait dévasté la récolte, suivi par le phylloxéra, les établissements viticoles français commencèrent à acheter du vin dans la région, puis à élaborer. En 1877, M. Rafael López de Heredia construisit sa propre cave à quelques mètres de la gare. Par la suite, CVNE en 1879, Gomez Cruzado et La Rioja Alta en 1890, et Bodegas Bilbainas en 1901, installèrent également leurs établissements viticoles à proximité de la gare. Après l’arrivée du phylloxéra sur les terres de la Rioja, Muga fut fondée en 1932 et, en dernier lieu, Roda fut créée en 1987, déjà à l’époque de l’œnologie moderne.

Ils forment ainsi un ensemble d’exploitations viticoles qui se distinguent par des élaborations plus classiques, apprises des viticulteurs français. De longs vieillissements en fûts, où la stabilisation du vin s’effectue de manière naturelle avec le temps, conférant au vin de subtiles couleurs de briques, des arômes tertiaires et légèrement épicés et une bouche élégante et complexe. De grands vins fins de la Rioja.

Nous vous présentons ci-dessous plusieurs vins classiques représentatifs :

Viña Tondonia Blanco Reserva : un vin qui fait fureur aujourd’hui et qui fut mal compris pendant de nombreuses années. De nos jours, c’est devenu un vin culte. Elaboré principalement avec du cépage Viura et vieilli pendant 6 ans dans de vieux fûts de 225 litres, il se caractérise principalement par la complexité conférée par la lente oxydation et la grande vivacité qu’il conserve au fil du temps.

Rioja Alta 904 Gran Reserva : ce 904 est l’un des meilleurs exemples de la vinification classique. Il vieillit pendant 4 ans en fûts avec des soutirages réguliers afin de nettoyer le vin. Un vin fin, avec une nette prédominance des arômes tertiaires et un énorme potentiel de garde.

Cune Imperial Gran Reserva : ce vin représente le style le plus ancien de l’exploitation viticole. Élaboré à partir de vignobles de différentes sous-zones, qui sont assemblés à la perfection pour résister à 2 ans en fûts et 4 ans en bouteille avant d’être commercialisé. Un vin avec un caractère un peu plus fruité que ses voisins mais qui conserve cette finesse typique des grands vins de la région.

Muga Prado Enea : Muga fut fondée un peu plus tard mais l’exploitation viticole s’est parfaitement adaptée à la manière d’élaborer de ses voisins. Un grand vin qui, année après année, gagne en finesse, un style classique et en même temps très bourguignon. Des arômes tertiaires et légèrement fruités qui apportent une excellente complexité au vin.

À propos de Decántalo

Nous sommes le magasin avec le meilleur catalogue en ligne de vin espagnol. Nous sommes constamment à la recherche des dernières nouveautés, des bouteilles les plus spéciales pour profiter ensemble du fascinant monde du vin. Partagez-vous notre passion pour le vin ?
Esta entrada fue publicada en Curiosités and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Poster un commentaire