La nouvelle vague de producteurs espagnols

Deja tu comentario

Nous avons la chance d’avoir une nouvelle fournée de producteurs qui souhaitent récupérer certaines régions, certains cépages et une viticulture respectueuse de l’environnement. Des producteurs qui ont beaucoup voyagé et qui souhaitent récupérer l’authenticité du passé. Nous vous présentons quelques producteurs de la nouvelle vague et qui vont sûrement vous étonner :

nuevos-elaboradores

Alvar de Dios Hernández : Il y a quelques années, il commença son projet personnel dans sa ville natale de Pego à Toro, alors qu’il travaillait chez Bodega Marañones. Un vieux vignoble appartenant à son grand-père fut le point de départ de ce projet, qui aboutit sur un vin : l’Aciano. Un vin de tinta de Toro issu de vignes pré-phylloxéra qui ont trouvé leur équilibre dans un climat extrême, et avec une élaboration qui prend soin du site. Son offre s’est agrandie avec l’élaboration d’un vin rouge jeune et ayant de la substance, appelé Tío Uco, provenant de différents vignobles de la région, et le Vagüera, un vin blanc issu d’une petite parcelle contenant 10 cépages de blancs différents. Il franchit une nouvelle étape en élaborant du vin dans la petite appellation de Arribes, où il a trouvé la fluidité et la fraîcheur qu’il aime tant, avec les cépages locaux de la région.

Manuel Moldes / Bodegas Fulcro : au sein des Rías Baixas, il existe de grands producteurs qui fuient les profils commerciaux de la région et cherchent à tirer le meilleur parti du climat atlantique et à élaborer des vins plus profonds et plus austères. L’un d’entre eux est Manuel Moldes, dans la sous-région du Salnés. Ses vins expriment à la perfection les sols de granit et une grande salinité, ils sont capables d’égaler les grands vins de Sancerre, et Fulcro en est un bon exemple.

Curro Barreño / Jesús Olivares : Fedellos de Couto : Ce sont des producteurs qui ont toute la préparation nécessaire pour élaborer de grands vins. Ils se sont rencontrés dans la Sierra de Gredos, où ils ont travaillé dans différents établissements viticoles, avant de passer dans la Ribeira Sacra. Cette fois-ci, ils se sont associés à Luis Taboada, originaire du Pazo do Couto dans la vallée de Bibei, où ils ont réussi à extraire certains des vins les plus originaux et les plus parfumés de la région. Venez les essayer !

Paola Medina / Williams & Humbert : À Jerez, il y a une nouvelle tendance qui cherche à remettre en valeur les vins de la région. Paola, œnologue et responsable de l’établissement viticole, fait partie de cette nouvelle vague. Dans le but de différencier les meilleurs vins de la maison, les vieillissements sont élaborés de manière statique, sans mélanger les millésimes et en vue d’extraire le plus grand potentiel de l’année. Sa dernière production est un fino bio de millésime. Un incontournable

Beatriz Herranz / Barco del Corneta : Beatriz commença son aventure dans un petit garage de la Seca, dans la région de Rueda. Elle se mit à vinifier un vignoble familial avec un fût de 500 litres. À partir de là, elle commença à mieux comprendre le cépage principal de la région et à connaître de vieux vignobles qui finiront par donner le caractère si particulier de ses vins de Barco del Corneta. Felix a maintenant rejoint le projet, un grand ami de longue date et avec qui elle partage le même genre de préoccupations.

Iago Garrido / Fazenda Agrícola Augalevada : Iago est un adepte de la biodynamie et il la pratique dans ses vignobles de Ribeiro. Ce jeune homme a choisi d’intégrer sa passion à son mode de vie. Il a planté et choyé des vignobles dans la ville de Cenlle, Ribeiro. Sa curiosité et son envie de transmettre le paysage n’ont pas de limites, comme en témoigne le vin Ollos de Roque, un vin profond et enraciné à la terre.

Oriol Artigas : Oriol est venu dans la région de Alella pour y apporter un souffle nouveau. Il commença à jouer avec les différents vignobles et microclimats de la région, ainsi qu’avec ses différents sols, granit, schiste, etc. Sa façon de travailler se base sur l’absence totale de produits chimiques, tant dans les vignobles qu’en cave. Ses vins sont originaux et authentiques, à la recherche des parfums les plus purs de la Méditerranée et du territoire.

Javier Revert : c’est un passionné de son lieu d’origine, Font de la Figuera, dans la sous-zone Terres dels Alforins de Valence. Ce jeune viticulteur commença et poursuivit sa carrière au sein du Celler del Roure. Son petit projet personnel débuta avec les vignobles familiaux de la région. Il a récupéré des cépages et des vinifications utilisées par ses ancêtres, comme dans le cas du Micalet, un vin élaboré dans des pots en argile de 1 000 litres.

Et voici donc un vaste groupe de nouveaux producteurs que nous agrandirons dans des entrées ultérieures du blog. Longue vie aux nouvelles tendances !

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , |

Assortir les champignons et le vin.

Deja tu comentario

Avec l’arrivée de l’automne et de ses premières pluies, la haute saison des champignons a commencé. Les champignons, comme le vin, sont un produit profondément lié à la terre et avec une tradition culinaire très importante en Espagne.

setas-blog

Les champignons sont un excellent complément aux ragoûts et aux potées, avec de la viande ou du poisson, et un délice en tant qu’élément principal dans les préparations à base de riz et de pâtes. Il existe autant de sortes de champignons que de manières de les cuire. Toutes ces combinaisons nous fournissent une gamme de saveurs et de textures qui offrent beaucoup de possibilités en termes d’associations.
Nous vous présentons ci-dessous une sélection des meilleurs assortiments, qui vous séduiront certainement.

Viña Pedrosa Crianza 2015 : un classique de la Ribera del Duero qui, grâce à ses arômes tertiaires issus du vieillissement dans les meilleurs bois, se combine avec toutes sortes de champignons et avec leurs notes de terre humide, d’humus et de sous-bois.

Losada 2016 : ce vin de Mencía du Bierzo, soyeux et corsé, est le compagnon idéal des ragoûts et des potées, où les champignons apportent tout leur arôme et leur saveur caractéristique.

Castillo de Monjardín Chardonnay Reserva 2014 : ce vin blanc aux saveurs de bois se marie à la perfection avec une crème de champignons grâce à ses arômes toastés et ses notes lactiques, tout en nous laissant la bouche propre à chaque gorgée.

Jhana 2017 : excellent vin rosé avec un vieillissement court qui lui apporte la touche corsée idéale pour accompagner à la perfection les plats de pâtes avec de délicieuses sauces aux champignons, comme celle de boletus edulis.

Lindes de Remelluri Viñedos de Labastida 2014 : un Rioja avec un passage distingué en fût qui va de pair avec toutes sortes de champignons cuits à la poêle ou grillés.

Roger Goulart Gran Cuvée Gran Reserva 2011 : ce cava avec long vieillissement et une bonne structure est l’accompagnement parfait pour le risotto typique aux champignons. Ses élégants arômes issus du vieillissement en bouteille et sa fraîcheur en bouche, se combinent à la saveur et à la texture de ces délicieux plats à base de riz.

Vilosell 2016 : le fleuron de l’œnologue Tomás Cusiné, un vin corsé, élégant, avec des notes marquées d’épices, qui se combinera parfaitement à la saveur épicée caractéristique des champignons tels que le Tricholome ou les Trompettes de la Mort.

Joan Rubió Essencial 2016 : ce vin blanc naturel, élaboré avec du xarel·lo et vieilli en douceur, nous apporte à sa juste mesure le fruit nécessaire pour rehausser la saveur douce et fruitée de champignons comme la Chanterelle.

Callejuela Amontillado : ce vin typique de xérès, corsé et structuré, avec ses notes toastées, de fruits secs comme la noisette, se marie à la perfection avec les saveurs et les textures charnues que nous apportent des champignons aussi délicieux que l’Oronge ou l’Amanite des Césars (amanita caesaeria). Une association aussi audacieuse qu’agréable.

Artadi Viña El Pisón 2015 : nous ne pouvions pas terminer cette publication sans mentionner ce champignon de luxe, la truffe (Tuber melanosporum), qui, avec son arôme raffiné, est uniquement à la hauteur de vins de la classe du Pisón, l’un des grands vins de La Rioja.

Bienvenue en automne !

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , |

Les vendanges chez Comando G : Des vins fins / un véritable travail d’orfèvrerie

Deja tu comentario

Nous sommes allés dans la Sierra de Gredos pour participer à quelques jours de vendanges avec Fer et Dani, membres de Comando G et de Daniel Landi, une exploitation viticole qui réalise de véritables travaux d’orfèvrerie. Des vins de grenache sur des lieux impressionnants, riches en différents microclimats, sols et expositions. Un kaléidoscope de facteurs qui cherchent à obtenir un fruit à son point idéal de maturité, permettant de conférer longue vie et finesse au vin.

gredos-3

Tout le travail effectué tout au long de l’année au sein du vignoble se décide au cours de ces mois de septembre et d’octobre. Ce sont donc des moments de sondage et d’observation. En cave, le travail est effectué de manière minutieuse. Beaucoup de main-d’œuvre humaine pour sélectionner les meilleures grappes et les plus beaux raisins, des cuves en ciment et en bois bien choisies afin d’exprimer différentes propriétés, et peu de machinerie. Tout cela pour que le travail avec le raisin soit le plus artisanal possible.

gredos-6

Les travaux sont planifiés la veille en fin de journée, en prélevant des échantillons sur différentes parcelles pour organiser les équipes de vendangeurs. Cet après-midi-là, nous sommes allés dans les vignobles de Rozas en compagnie de Fernando, tandis que Dani s’est rendu vers Avila pour échantillonner les parcelles de Cantos del Diablo et de Fin del Mundo. Notre visite s’est concentrée sur l’analyse des petits vignobles qui composent Rozas 1 Cru. Un tour pour vérifier l’état général du vignoble et collecter des échantillons à analyser en cave. En fin d’après-midi, nous nous sommes rendus au Grand Cru Las Umbrías, au moment où le soleil couchant dardait ses derniers rayons sur les vignes. Un lieu magique, en altitude, entouré d’oliviers et de châtaigniers. Sol composé de granite dégradé, avec un peu d’argile et de quartz. La solitude et la nature dans son état le plus pur. Le vignoble était en parfait état de santé, bien qu’il lui manque encore un peu de maturité. La lente évolution du raisin est parfaite pour lui permettre de développer des composants aromatiques plus complexes et de gagner en complexité en bouche.

gredos-4

De retour en cave, tous les échantillons sont examinés par analyses chimiques et organoleptiques. Ils dégustent tous les raisins des différentes parcelles, ainsi que leurs moûts, afin de pouvoir évaluer l’ensemble du vignoble de manière scientifique et sensorielle. Tout cela afin de vendanger au moment idéal et n’avoir qu’à accompagner le raisin dans son processus, pour qu’il devienne un grand vin.

Avec les résultats obtenus, l’alerte fut donnée, il fallait vendanger Cantos del Diablo dès le lendemain, un Grand Cru de Dani Landi. De l’émotion et des gargouillis au ventre pour ce qui nous attendait le lendemain. Au cours du dîner, nous avons bu le millésime 2016 de Cantos, afin de se faire une idée des intentions et de l’objectif recherchés afin d’exprimer le maximum de cette parcelle. De la droiture, une structure légère et des teintes de grands vins classiques qui s’inspirent des vignerons de Bourgogne.

Le réveil sonna à 6 h 30 du matin et, encore de nuit, nous avons traversé plusieurs vallées et communautés, Madrid, Ávila et Toledo en environ 35 minutes de trajet. Le cœur de Gredos se répartit facilement entre ces 3 communautés. Nous sommes arrivés dans l’obscurité au vignoble situé dans la vallée de Tietar et nous avons commencé à vendanger avec les premiers rayons de soleil. Moments de concentration et un cadre agréable grâce au parfait état de santé dans lequel le site fut vendangé. Pendant que nous récoltions le raisin, les caisses pleines étaient transportées en cave pour une sélection minutieuse. La sélection dura 12 heures et, au cours de l’après-midi, les cuves se remplirent peu à peu, que Dani foula au fur et à mesure, et les travaux en cave se poursuivirent pendant que Fer et Dani reprenaient le rituel des échantillonnages et d’observation des différents sites. La journée se termina vers 22 h, avec l’entrée en cave des dernières caisses de Cantos del Diablo.

gredos-5

C’est un rythme frénétique et passionné qui se respire à l’époque des vendanges à Cadalso. De nombreux paramètres et de nombreuses pièces à assembler pour que le travail sur le terrain corresponde chaque jour à celui effectué en cave. Des journées passées à faire des allers-retours à travers les différentes vallées qui composent Gredos et qui se terminent par un bon dîner avec toute l’équipe, où des bouteilles de vin sont ouvertes et où on se retrouve en famille pour se préparer à affronter le jour suivant. Petit à petit, cherchant à élaborer les meilleurs vins de grenache au monde.

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , |

10 vins incontournables pour cet automne à moins de 10 €

Deja tu comentario

Nous sommes à la fin de l’été et au début de l’automne, une bonne saison du point de vue gastronomique. Les températures commencent à baisser et les repas ont tendance à être plus élaborés et plus chauds, et nous recherchons par conséquent des vins avec plus de structure et de matière. Nous vous présentons nos meilleurs vins pour cette saison, avec en outre une bonne relation prix/plaisir.

imperdibles-otono

Cullerot 2017 : Ce vin élaboré par Celler del Roure est un parfait exemple que la chaleur n’est en rien incompatible avec la fraîcheur. Le vieillissement d’une partie des raisins avec les peaux, lui donne une structure intéressante. Un excellent vin pour cette saison de l’année.

Herencia Altés Garnatxa Blanca 2017 : La Garnacha blanche en tant que mono-cépage présente une bonne complexité au niveau aromatique et gustatif. Ce cépage est donc parfait pour cette saison : du volume, une touche amère et une finale fraîche.

La Maldición Malvar de Valdilecha 2017 : Marc Isart est un grand connaisseur des cépages autochtones de Madrid. Cette fois-ci, il nous présente le cépage Malvar, une variété qui procure des vins aromatiques et frais, et auxquels Marc ajoute une complexité supplémentaire en faisant macérer les raisins avec les peaux pendant quelques jours.

LZ 2017 : LZ 2017 prouve que le vieillissement en cuves de ciment peut apporter de la complexité au vin sans qu’il ne perde de sa fraîcheur. Si ce vin est en outre élaboré avec des cépages plus tanniques, comme le tempranillo et le graciano, et la touche personnelle de Telmo Rodríguez, il en devient incontournable.

El Inquilino Crianza 2014 : Viña Zorzal a bougé et s’est déplacé dans La Rioja pour nous proposer ce vin issu de la vallée de Najerilla. Même philosophie, mais en jouant avec le tempranillo et la Garnacha de la région, une partie fruitée et une autre partie d’arômes tertiaires apportés par les 12 mois de vieillissement en fûts, et qui lui donnent cette touche de chaleur.

Prima 2016 : le vin de base de Mariano García dans son exploitation viticole de Toro, Maurodos. Un must pour savoir quelle est la direction prise par les grands de la maison. Des tanins ronds et juteux issus du tinta de toro et de son vieillissement ultérieur.

Petit Pittacum 2017 : Pittacum élabore ce vin de mencía avec un vieillissement court qui lui apporte des tonalités veloutées très élégantes. Idéal pour accompagner des apéritifs d’automne en bonne compagnie.

Mineral del Montsant 2016 : essence méditerranéenne mise en bouteille avec des cépages autochtones, Garnacha et Cariñena. Un bon vin pour commencer à connaître le Montsant de la main du célèbre œnologue Tomàs Cusiné.

Llàgrimes de Tardor 2015 : Comme son nom l’indique, ces larmes d’automne s’intègreront parfaitement à vos sens. Cariñena et Garnacha de la région de Terra Alta, vieillis pendant 12 mois en fûts. Un caprice pour l’automne.

Vizcarra Roble Senda de Oro 2017 : Année après année, la famille Vizcarra interprète de mieux en mieux le cépage tinto fino et les sites qui l’entourent. Ils ne laissent aucun détail au hasard pour nous offrir le meilleur du lieu, comme c’est le cas de ce Senda de Oro, le petit dernier de la famille mais pas pour autant le moins choyé. Un bon Ribera à un excellent prix.

Entrez, goûtez et profitez de l’automne

Escrito en Decántalo, Sin categoría | Marqué avec , , |

Journée Internationale de la Grenache #GrenacheDay

Deja tu comentario

Dans le contexte de la Journée Internationale de la Grenache célébrée dans le monde entier le 21 septembre (troisième vendredi de septembre), nous souhaitions vous recommander différents vins rouges élaborés à base de Grenache, l’un des cépages les plus populaires au monde et le deuxième le plus important d’Espagne en termes de superficie.

garnacha

Ce cépage méditerranéen s’est parfaitement adapté aux différents sols et climats d’une grande partie de la péninsule, donnant lieu à un large éventail de profils de vins qui ont enrichi de manière importante le panorama viticole national.

Sur tout le territoire espagnol, nous trouvons des vins rouges légers élaborés à base de Grenache, et non seulement dans des régions fraîches. Par exemple, ce Rafael Cambra Soplo 2014, élaboré à Valence avec une légère macération, un court vieillissement en fûts usagés et un repos tranquille dans des cuves en béton, nous montre un profil plus juteux et fruité. Un autre exemple est Envínate Albahra 2017, un Garnacha tintorera d’Albacete, avec une bonne acidité et fraîcheur, grâce à l’élaboration dans des cuves en ciment avec un pourcentage de rafle, un vin léger et facile à boire.

En Aragon, avec un climat continental d’influence méditerranéenne, nous trouvons principalement un profil de vin plus concentré et robuste, en particulier à Campo de Borja et à Calatayud, où la Grenache est le cépage principal. Un classique comme le Borsao Tres Picos 2016 nous montre avec fermeté et élégance l’intensité des vins de cette région. Toujours à Campo de Borja, Fernando Mora élabore As Ladieras 2015, en recherchant le côté plus raffiné de ces Grenaches si expressives.

Le profil le plus frais et délicat de Grenache en Espagne se trouve à Gredos, où Comando G élabore ses délicieuses Grenaches parcelle par parcelle, en altitude et sur des sols en granit. Rozas 1er Cru 2016, vinifié avec des levures indigènes, des macérations douces et un vieillissement en fûts de grande taille, est un vin juteux, profond et très raffiné. À l’Est de la Sierra de Gredos, Daniel Landi élabore Las Uvas de la Ira Vino del Pueblo 2016 avec le même souci de montrer le côté le plus frais et distingué de la Grenache, dans des vignobles cultivés de manière écologique et selon les principes de la biodynamie, avec un respect maximum pour les vignes et une juste intervention en cave.

Nous ne pouvons pas parler de la Grenache sans mentionner le Priorat, où nous trouvons le premier vin à avoir obtenu la qualification de Gran Vi de Vinya Classificada (grand vin de vignoble classé) : L’Ermita 2015 de Álvaro Palacios. Un vin exceptionnel de Grenache de plus de 100 ans d’âge, provenant d’un seul vignoble de 1,44 hectares, partagé dans un très faible pourcentage avec du Cariñena et des raisins blancs. L’Ermita exprime avec majesté toute la personnalité de la Garnacha de manière précise et sincère, sans cacher tout le caractère que lui apporte son terroir unique. Un vin ample et intense, qui caresse le palais avec rondeur et une finale interminable.

Comme vous pouvez le constater, la Grenache nous offre des vins pour toutes sortes d’occasions. Célébrez le #GrenacheDay de la meilleure manière !

Escrito en Actualité | Marqué avec , , , , |

Le top 10 des meilleurs vins de Garnacha Blanca

Deja tu comentario

Le Garnacha Blanca est un cépage de blanc d’origine espagnole. Répandu dans toute la péninsule, il est connu sous différents noms en fonction de la région où il pousse : Alicante blanca, garnatxa blanca, lledoné, sillla blanc, sillina blanc, grenache blanc.
Nous le trouvons pratiquement partout en Catalogne et en Aragon, en Navarre et dans La Rioja. C’est une variété rustique qui s’est bien adaptée aux zones chaudes et à la sécheresse. Avec des grappes moyennes et compactes, les raisins sont de taille moyenne et très ronds.
En fonction de la région et des différents types d’élaboration, nous pouvons trouver des vins à base de garnacha blanca à haute teneur en alcool et avec une acidité modérée ; des vins corsés, très floraux et légèrement fruités, la grande majorité avec une finale amère très caractéristique du cépage.
Nous vous présentons ci-dessous une sélection très représentative des différents vins élaborés avec Garnacha Blanca.

garnacha-blanca

Viña Zorzal Garnacha Blanca 2017 : De Corella, en Navarre, les frères Sainz nous offrent ce garnacha blanca jeune et très frais. Propre au nez, il s’exprime avec netteté et élégance. Un vin très buvable, qui séduira toutes sortes de palais.

Jordi Miró Garnatxa Blanca 2017 : Jordi Miró nous présente ce garnacha typique de la D.O. Terra Alta. Un court passage en fût qui lui donne un peu plus de structure, gagnant en polyvalence au moment de l’accompagnement.

Botijo Blanco 2017 : Typicité et fraîcheur définissent ce jeune garnacha de Calatayud, présenté par Fernando Mora. Une fraîcheur délicieuse qui fut longtemps une rareté dans cette région. De l’excellent travail, Fernando !

Miranda de Secastilla Garnacha Blanca 2015 : Viñas del Vero élabore ce garnacha blanca dans l’un de ses meilleurs pagos, La Miranda, dans la vallée de Secastilla, à 700 mètres d’altitude. Un vin soyeux, ample et frais.

Bancal del Bosc Blanc 2017 : Nous voyageons jusqu’au Montsant, où le Garnacha blanca est le cépage roi parmi les variétés de blancs. Nous sommes face à un vin très variétal, qui s’exprime avec maturité et fluidité à parts égales.

Tuets Garnatxa Blanca 2016 : Un vin naturel, avec beaucoup de personnalité, qui nous vient de la région de l’Alt Camp, au Nord-est de la province de Tarragone. Un vin fruité, floral, très long et frais.

Gotes Blanques 2016 : Une autre création d’Alfredo Arribas, cette fois-ci dans le Priorat. Un vin qui exprime tout le caractère du cépage et du terroir dont il est issu, grâce à une viticulture soignée, doublée d’un bon travail avec les lies en cave. Un vin mature, intense et très franc.

Bàrbara Forés El Quintà 2016 : Un des vins les plus représentatifs de la D.O. Terra Alta. Carmen effectue une sélection rigoureuse sur ses deux meilleures propriétés, afin de choisir les meilleurs raisins qui serviront à élaborer ce délicieux garnacha blanca. Un vin intense, avec de la structure et de l’expression variétale grâce au vieillissement en fûts de grande taille.

Herencia Altés Benufet 2017 : nous restons en Terra Alta pour découvrir l’un des vins les plus représentatifs de cette jeune exploitation viticole. Nuria élabore ce garnacha en combinant différents types de cuves pour sa vinification, apportant ainsi un large éventail de nuances qui le rendent unique.

Trotamundos 2015 : issu des meilleurs vieux vignobles de La Rioja Baja, nous vient ce vin puissant, authentique et plein de caractère, exprimant tout le potentiel de l’un des cépages les plus recherchés de la péninsule ibérique. Un vin blanc avec une âme de rouge, grâce à son vieillissement lent en fûts de grande taille.

 

 

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , |

Comment associer Riz et Vin

Deja tu comentario

Disposant d’une place de choix dans nos habitudes alimentaires et ce tout au long de l’année, le riz se consommé encore avantage en saison estivale, avec l’afflux vers les bars et restaurants de plage.

arrossos

Le riz se trouve être un ingrédient idéal lorsqu’il s’agit d’associations de saveurs puisque l’on peut aisément choisir un vin en fonction des aliments qu’il accompagne ou bien même choisir un riz particulier en fonction du vin que l’on souhaite déguster, c’est-à-dire un rouge, un rosé ou encore un mousseux. Nous vous proposerons ici un choix de vins s’accordant aux différentes variétés de riz ainsi qu’à la façon de les cuisiner. C’est parti !

L’on pourra noter certaines différences selon la façon dont on cuisinera le riz accompagné de poissons et fruits de mer. S’il s’agit d’un riz dont la consistance est plutôt sèche, le mieux sera d’opter pour des vins blancs aux notes rondes au profil aromatique doux, ou bien pour un vin mousseux qu’on aura laissé un peu vieillir :

Valdespino Ojo de Gallo 2017: Produit à partir du cépage palomino sur les terres de l’Albariza, ce vin réussit à la perfection l’équilibre des saveurs dans l’association du vin et du riz.

Monte Pío Albariño 2017 : Ce Rías Baixas nous confère au nez des notes fruitées dans sa partie aromatique, à la fois sec, frais et quelque peu salé en bouche.

Recaredo Terrers Gran Reserva Brut Nature 2013: Un cava classique, très sec, avec des arômes vieillis et dont la fraîcheur saura très bien accommoder le riz.

Dans le cas d’un risotto à la bisque de homard, il est conseillé de faire le choix d’un vin aux arômes intenses. En cela, les vins rosés et les vins rouges légers feront parfaitement l’affaire et nous vous conseillons le riz suivant, pour une expérience sublimée :

Dido the Rose Solution 2016: Il s’agit d’un vin rosé avec un corps moyen et une bonne acidité qui conditionnera votre palais dans la poursuite de la dégustation de ce riz savoureux.

4 Kilos 2016: Produit à partir du cépage Callet, endémique de l’île de Majorque, ce vin offre finesse et complexité, le tout associé en une parfaite harmonie.

Torelló Gran Reserva Brut Nature 2012: Cette Gran Reserva offre l’intensité nécessaires pour l’accompagnement des meilleurs riz.

Un plat de riz à la fois mer et montagne, s’avère généralement le choix idéal des repas d’été, où l’on a tendance à se tourner vers des nourritures qui tiennent au corps. Pour l’accompagnement de ce plat, nous recommandons des vins dont l’intensité s’accordera aux différents arômes des aliments, en restant toutefois suffisamment frais pour s’apprécier durant les fortes chaleurs :

Remírez de Ganuza Blanco 2016: Le travail de la lie et du vieillissement en fûts lui confère à ce vin blanc un corps ainsi qu’un volume qui en font le compagnon idéal de ce plat de riz.

Scala Dei Pla Dels Angels 2017: Il s’agit d’un vin rosé du Priorat dont la force, la fraîcheur et la délicatesse s’associe à parts égales pour former une sublime harmonie.

Picaro del Águila 2016: Ce Ribera del Duero comporte un équilibre parfait de notes boisées et fruitées qui saura s’accorder à la perfection avec ce plat de riz.

N’oublions pas l’emblématique paella valencienne, véritable classique de l’été et alliée idéal des vins les plus légers, souples et aromatiques. Bien accompagnée, elle saura mettre encore plus de soleil dans vos belles journées de vacances.

Izadi Larrosa 2017: Il s’agit d’un rosé particulièrement délicat dont la saveur et la fraîcheur vous encourageront à terminer jusqu’à votre dernier grain de riz.

Pétales de Bierzo 2016: Un vin rouge de Bierzo, aromatique, souple et très savoureux, idéal pour ce type de plat de riz.

Guilera Musivari 2007: Il s’agit d’un cava de garde dont la fine bulle saura accompagner à merveille toutes les nuances que ce plat de riz vous offrira en bouche.

Et maintenant, il ne vous reste plus qu’à profiter des merveilles du riz, du vin et de l’été !

 

Escrito en Associations | Marqué avec , , , , , , , |

Manzanilla et Fino : Différences et similitudes

Deja tu comentario

En quoi consistent exactement un Manzanilla et un Fino ? Pour l’essentiel, l’élaboration est identique : du raisin Palomino provenant du Marco des vins de Jerez et soumis à un temps de vieillissement biologique à travers la méthode de solera et de criadera. La principale différence réside dans l’endroit où est située la cave. Si c’est un vin qui a vieilli à Sanlúcar de Barrameda, il sera étiqueté sous la DO Manzanilla Sanlúcar de Barrameda, mais s’il a vieilli principalement dans une cave à Jerez, il sera repris sous la DO Jerez.

manzanillas

Mais pourquoi existe-t-il une telle différenciation ? En raison de l’influence exercée par l’endroit où sont situées les caves. À Sanlúcar, de nombreuses caves se trouvent à quelques mètres de l’embouchure du Guadalquivir, avec une très forte influence des vents et de l’humidité provenant de l’Atlantique. Alors que le village de Jerez et ses caves se trouvent à 8 kilomètres de l’Atlantique, avec une influence maritime beaucoup moins importante. Par conséquent, le microclimat qui existe dans les deux municipalités influera de manière différente sur le vieillissement, entraînant différents styles de vin.

 

Le microclimat de Sanlúcar fait en sorte que le voile de fleur recouvrant les tonneaux soit plus épais et se perde rarement, aboutissant à un vieillissement plus constant et subtil. Pour cette raison, les Manzanillas ont tendance à être plus élégants, plus doux, d’une couleur dorée et avec une touche saline plus marquée que leurs voisins de Jerez.

 

Tandis qu’à Jerez, l’influence moins marquée de l’Atlantique fait que les températures fluctuent de manière plus abrupte et que l’humidité ne soit pas aussi présente. Cela affecte directement le voile de fleur, qui est dès lors plus fin et qui peut même aller jusqu’à se perdre presque totalement sous l’effet de la chaleur ou du froid. Par conséquent, un Fino aura des arômes plus vifs, avec des rappels de fruits secs, et il sera plus structuré en bouche, chaleureux et moins salin que son voisin de Sanlúcar.

 

Ainsi qu’il existe effectivement des différences entre un fino et un manzanilla. Mais le plus important, c’est de les essayer et de les goûter, car ce sont de grands vins blancs, complexes et sapides.

 

 

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , |

L’influence des différents types de sols sur le vin : Le granit

Deja tu comentario

L’un des facteurs importants du terroir, c’est le sol où est plantée la vigne. Les racines absorbent les nutriments et les rayons solaires en fonction du type de sol sur lequel elles poussent, ce qui aboutit à différents profils de vin. Nous avons donc pensé qu’il serait intéressant de partager des informations à ce sujet. Nous commencerons par expliquer certaines propriétés et caractéristiques typiques qui influent sur le vin lorsqu’il est élaboré à partir de raisins plantés sur des sols en granit.

Gredos 1

Le granit est une roche ignée cristalline qui s’est formée à une grande distance de la surface terrestre, dans des conditions extrêmes de chaleur et de pression. Cette fusion réunit différents composés tels que le quartz et le mica qui sont entraînés vers la surface terrestre. Au fil du temps, certaines de ces roches se sont érodées, générant des sols granitiques sablonneux où sont aujourd’hui plantées la plupart des vignes.

Les principales régions viticoles espagnoles qui présentent ce type de sols sont : Arribes, Rías Baixas, Ribeiro, Valdeorras, Bierzo, Sierra de Gredos et Alella.

Ce type de sol est plutôt meuble, avec une texture en loam sablonneux, c’est-à-dire avec un pourcentage minimum d’argile et une grande quantité de limon et de sable. Ce qui se traduit par une perméabilité moyenne à l’eau et par conséquent, une faible rétention de l’eau et des nutriments.

En revanche, ce type de sol dégage beaucoup de chaleur pendant la journée et se refroidit plus rapidement la nuit. Cela permet au raisin d’obtenir le maximum de sucres pendant la journée et de conserver l’acidité pendant la nuit, avec la baisse de température du sol.

Avec ces deux importants critères, nous pouvons définir un profil commun de vins pour ce type de sols. C’est un type de sol parfait pour les vins blancs, car il conserve très bien l’acidité et permet de les façonner, aboutissant à des vins plus floraux et longs en bouche, avec une finale saline. Les Rías Baixas tels que le Cíes ou le Zárate transmettent à la perfection ce profil.

En vins rouges, cette acidité se transmet à des vins plus frais, légers et vibrants. À cet égard, l’exemple le plus manifeste est celui de la région de Gredos et ses Garnachas floraux, parfumés et intenses.

En définitive, les vins issus de ce type de sols sont vibrants et exaltants. Un profil de vin parfait pour ceux qui aiment les émotions fortes et ressentir la vitalité du terroir.

  • Leirana Finca Genoveva 2016

    Vin blanc Barrique. 12 mois dans des foudres. Volume: 75 cl. Cave: Forjas del Salnés. Région d'élaboration: D.O. Rías Baixas. Cépages utilisés: Albariño.

    • Decántalo 93
    16,12 TVA excl.
    Unités
    Acheter
    Seulement en ligne
  • Louro 2017

    Vin blanc Fermenté en barrique Écologique non certifié. 4 mois en fûts de chêne français. Volume: 75 cl. Cave: Rafael Palacios. Région d'élaboration: D.O. Valdeorras. Cépages utilisés: Treixadura et Godello.

    • Decántalo 92
    12,27 TVA excl.
    Unités
    Acheter
    Seulement en ligne
  • Rozas 1er Cru 2016

    Vin rouge Barrique Biodynamique non certifié. 12 mois en fûts de chêne français 500L. Volume: 75 cl. Cave: Comando G. Région d'élaboration: D.O. Vinos de Madrid. Cépages utilisés: Garnacha Tinta.

    • Decántalo 94
    23,72 TVA excl.
    6x
    22,52 €/u
    Unités
    Acheter
    Seulement en ligne
Escrito en Curiosités | Marqué avec , , , , , , |

Le Top 10 des meilleurs Xarel·los

Deja tu comentario

Le Xarel·lo est un cépage méditerranéen. On pense que son origine est catalane, mais son nom vient de l’italien chiarello, bien qu’il soit connu sous différents noms en fonction des régions : pansa blanca (à Alella), cartoixà et vinyater (dans le Sud Penedés et à Tarragone), premsal blanc ou moll (à Majorque), pansal ou pansalet (à Valence).
Il s’est parfaitement adapté aux différents terroirs et climats de la D.O. Penedés, en devenant aujourd’hui son cépage standard. La grappe est de taille moyenne, le grain est rond, large et pas très compact, et sa peau épaisse le rend très résistant aux maladies.
Avec le xarel·lo, sont élaborés des vins jeunes, doux, frais et fruités, et des vins à vieillissement, plus chaleureux, profonds et longs. Avec le macabeo et le parellada, c’est l’un des cépages les plus utilisés pour l’élaboration du cava.
Nous vous présentons ci-dessous notre Top 10 de vins élaborés à base de xarel·lo.

top-10-xarelo

Desig 2017 : Mas Candí élabore ce xarel·lo à partir d’un seul vignoble de plus de 50 ans d’âge, cultivé de manière écologique. Un vin charnu, ample et frais qui montre tout le caractère de l’authentique xarel·lo grâce en bonne partie, au travail effectué avec les lies.

Calcari 2017 : Parés Baltà est l’une des premières exploitations viticoles du Penedés à cultiver le vignoble selon les principes de la biodynamie, et grâce à ce travail, leurs vins sont francs et ouverts, révélant sans détour toutes les vertus des cépages autochtones tels que ce xarel·lo.

Can Sumoi Xarel·lo 2017 : Pepe Raventós a trouvé dans la Sierra du Montmell l’endroit idéal pour établir son nouveau projet de vins naturels. Et bien sûr, il devait y avoir un xarel·lo : en l’occurrence, nous nous trouvons face à un vin onctueux, variétal, très vif et frais. Un vrai délice.

Principia Mathematica 2017 : À partir de vignobles de plus de 60 ans d’âge, situés dans l’Ordal (Penedés), est élaboré ce fabuleux xarel·lo par le couple franco-catalan Alemany i Corrió. Après un passage délicat en fût, il se révèle structuré, honnête et frais.

Joan Rubió Essencial 2016 : Après sa longue expérience à Recaredo, il commença son projet personnel en vinifiant dans sa propre cave sur la petite propriété familiale. Ce vin élaboré de manière naturelle, sans produits chimiques ni artifices, est l’expression la plus pure du Xarel·lo.

Pardas Xarel·lo 2015 : Avec ce vin, Ramon et Jordi cherchent à montrer l’expression et la typicité maximales du xarel·lo. Élaboré à partir de raisins provenant des vignobles les plus anciens, il est vinifié dans différents récipients, dans des fûts neufs et usagés en chêne, en châtaignier et dans des cuves en acier inoxydable. C’est le fleuron de l’exploitation viticole.

Finca Viladellops Xarel·lo 2015 : Marcelo obtient un vin opulent avec une extrême finesse en vinifiant des xarel·los issus de trois propriétés différentes dans le massif du Garraf, dont l’un d’eux est du Xarel·lo Rojo, un cépage rare, frère du xarel·lo, en phase de récupération dans le Penedés.

Xarel·lo Pairal 2014 : Ce xarel·lo provient de la propriété El Cirerer, de moins d’un hectare, plantée de vignes de plus de 60 ans d’âge et cultivée sans herbicides ni insecticides. Son passage en fûts de châtaignier et un repos de 24 mois en bouteille avant de sortir sur le marché lui confèrent structure, onctuosité et une grande complexité.

Amós Bañeres Vinya Oculta Vinya de la Múnia 2016 : Amós Bañeres élabore de manière naturelle ce xarel·lo au cœur du Penedés, avec un minimum d’intervention et sans ajouter aucun type d’améliorant œnologique. Un vin équilibré, onctueux et avec une bonne structure et un grand potentiel de garde.

Espenyalluchs 2016 : Enric Soler nous régale avec ce fantastique xarel·lo élaboré avec un minimum d’intervention, en cultivant le vignoble selon les préceptes de la biodynamie. Grâce à un vieillissement adéquat, Espenyalluchs exprime tout le caractère variétal avec élégance et personnalité.

Comme vous pouvez le constater, le xarel·lo est un fabuleux cépage qui vous permettra de savourer un verre de vin avec tout type de plats.

 

 

Escrito en Variétés de vin | Marqué avec , , , |