Top 10 des vins indispensables au quotidien

Deja tu comentario

Nous débutons la nouvelle année avec la fameuse période de vaches maigres du mois de janvier et pour y faire face de manière plus agréable, rien de tel qu’une bonne bouteille de vin sur nos tables. Nous avons décidé d’élaborer une sélection des meilleurs vins rouges à des prix imbattables, afin que vous ayez toujours une bonne bouteille chez vous ou sur votre table.

10-vinos-enero

Parotet Vermell : Celler del Roure élabore des vins riches en fruits et en énergie méditerranéenne. Élaboré avec du Garnacha tinta, du mando et du monastrell, il vieillit pendant quelques mois dans des pots en argile pour préserver toute la fraîcheur du fruit.

Viña Zorzal Garnacha : Ces jeunes apportent un souffle d’air frais aux vieilles vignes de garnacha de Navarre, dans la zone basse de la rive inférieure de l’Èbre. Ce vin reflète toutes les qualités du cépage, fruits frais et rouges, parfaits pour accompagner toutes sortes de mets.

Abel Mendoza Jarrarte Joven Macération Carbonique : Ce grand vin, fidèle au style le plus pur de la macération carbonique, ne pouvait pas manquer dans notre sélection. Maite et Abel élaborent chaque année l’un des vins les plus typiques de la région de la Rioja Alta. Beaucoup de fruits et de tanins fermes qui le rendent irrésistible pour tout type de mets.

Rayos Uva : Olivier Riviere, le « Gabaxo » de La Rioja, nous présente un vin avec un équilibre parfait entre fruit et léger vieillissement. Ce vin est conçu pour plaire aux palais les plus exigeants à tout moment de la journée.

Les Argiles d’Orto Vins Negre : Joan Asens, œnologue chez Orto Vins, est l’un des plus grands connaisseurs de la région du Montsant. Il nous présente ce vin incontournable pour mieux comprendre la région, où les notes de fruits et de fleurs se combinent pour nous offrir un vin vibrant.

Pruno : C’est un vin parfait pour ceux qui aiment les vins avec des arômes et des goûts tertiaires issus du vieillissement. Épicé et moyennement corsé, avec un fond fruité, c’est un vin indispensable pour tout repas.

Ultreia Saint Jacques : C’est possible d’avoir tous les jours sur votre table un vin de Raúl Pérez, et pas n’importe quel vin ! Ultreia Saint Jacques est l’un des vins de Raúl les plus recherchés, pour sa qualité et pour son prix. Amateurs de Mencía, vous savez donc ce qui vous reste à faire ! L’acheter !

Solà Fred Negre : Classé comme le meilleur vin RCP au monde en 2017, selon Decanter. Un vin élaboré avec du cariñena par la Coopérative du Masroig dans le Montsant. Un vin fruité et épicé, avec des tanins fermes, parfait pour accompagner tous les repas au quotidien.

Vizcarra Senda del Oro : La famille Vizcarra met en bouteille l’essence de la Ribera del Duero dans ce vin. Élaboré à 100% avec du tinto fino, il est vieilli pendant sept mois afin de lui apporter plus de structure. C’est devenu un classique dans la région.

La Viña de Ayer Garnacha : ce vin, élaboré dans la sous-zone de Cebreros, dans la région de Gredos, est un vrai régal. Élaboré à partir de vieilles vignes de Garnacha, il vieillit en ciment. Équilibré, juteux et frais, il est idéal à tout moment de la journée.

Nous sommes certains qu’avec ces 10 exemples, vous ne manquerez jamais de vin chez vous.

 

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , , , , , |

Notes Parker 2018 : Aragon, Gredos et Navarre

Deja tu comentario

À la fin de l’année 2018, Robert Parker a publié son dernier rapport sur l’Aragon, la région de Gredos et la Navarre. Trois régions d’où provient le cépage de garnacha, qui offre le meilleur de lui-même. Comme le prouve la note de 100 points attribuée à Rumbo al Norte de l’exploitation viticole Comando G à Gredos. Le style très raffiné dont sont dotés les vins élaborés avec ce cépage peut être comparé au pinot noir des climats méditerranéens.

Gredos 1

Aragon

Au sein des différentes DO regroupées dans cette région, Luis Gutiérrez voit un changement significatif dans le style des vins produits, on passe de vins structurés et à maturité élevée à des vins plus équilibrés. Parmi les exploitations viticoles les plus significatives, il convient de mentionner Bodegas Frontonio à Valdejalón, avec un saut qualitatif important par rapport à la dernière analyse effectuée. Mais il y a aussi El Escocés Volante à Calatayud et Cuevas de Arom à Campo de Borja.

Gredos

Cette région continue à regrouper différentes communautés et DO, mais elle pourrait en réalité former une seule Appellation. Parmi ces DO, on trouve la toute récente Cebreros, au sein de laquelle Luis mentionne Soto y Manrique, qui ont acquis la coopérative de Cebreros pour élaborer leurs différents vins, comme le Naranja y Azules Garnacha 2017, qui a obtenu 92 points. Au sein de cette même DO de Cebreros, il convient également de mentionner Viñedos del Jorco, qui a renouvelé son image et développé une nouvelle gamme orientée vers des vins de site.

L’exploitation viticole de Bernabeleva a également obtenu une très bonne note, en élaborant des vins plus précis et légers, année après année. Leurs vins de parcelle, comme le Garnacha de Viña Bonita 2016, qui a obtenu 96 points, en donnent un très bon exemple.

L’exploitation viticole Marañones se fait également une place parmi les établissements viticoles les plus remarquables de la région de Gredos. En haut de la pyramide, se trouvent leur Peña Caballera 2016, qui a obtenu 96 points, et leur vin blanc d’Albillo Pies Descalzos 2017, avec 93 points.

Mais la grande nouvelle de la région de Gredos a été la note de 100 points obtenue par Rumbo al Norte 2016 de Comando G. Un des vignobles les plus époustouflants de la péninsule, situé sur un site martien entouré de rochers de granit et planté sur du sable de granit décomposé. Les autres « grands crus » de l’exploitation viticole ne sont pas non plus en reste, comme le Tumba del rey Moro avec 97 points ou Las Iruelas 2016 mis en bouteille sous l’étiquette de Daniel Landi Viticultor, avec ses 96 points. Il convient également de mentionner leur vin de village, La Bruja de Rozas 2016, avec ses 93 points.

Navarre

Au sein de cette appellation, Luis Gutiérrez met en avant trois établissements viticoles : Domaine de Lupier, l’exploitation viticole de Artadi dans la région de Artazu et Viña Zorzal. À Artazu, il a vu un changement de style dans l’élaboration, où ils sont passés d’un style plus mature à un style plus défini, comme le démontre la note de 94 points attribuée à Santa Cruz de Artazu.

En Navarre, la plus importante amélioration a été constatée chez Viña Zorzal, avec des vins mono-cépage tels que le Viña Zorzal Graciano 2016, qui a obtenu 90 points, ou le vin qui a le plus attiré son attention, le Viña Zorzal Malayeto 2016 avec 94 points, et qui est, comme le dit Luis, un vin à acheter par caisses entières.

 

Et ainsi s’achève le dernier rapport de l’année 2018 de Luis Gutiérrez pour Wine Advocate. Un scoop qui place les Garnachas espagnoles au sommet de la pyramide des meilleurs vins au monde. Bravo !

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , |

Des vins à offrir pour Noël

Deja tu comentario

Nous vous donnons quelques conseils pour que vous trouviez le vin parfait à offrir en cadeau pour Noël. Pour ce faire, nous présenterons différents profils de personnes en fonction de ce qu’elles boivent habituellement, et nous vous proposerons plusieurs vins pour pouvoir les surprendre en étant fidèles à leurs goûts.

Les consommateurs de vins classiques de la Rioja : Les personnes qui boivent habituellement ce genre de vins aiment les arômes subtils tertiaires du vieillissement au calme et leur excellent bouquet. Pour un cadeau infaillible dans cette catégorie, nous vous proposons le Castillo Ygay Gran Reserva. Marques de Murrieta est une exploitation viticole légendaire située en dehors du cercle du quartier de la gare. Au sein de leur impressionnant domaine de 300 hectares, ils sélectionnent le meilleur et le plus ancien vignoble auquel ils apportent une vinification traditionnelle en fûts de 225 litres durant plus de 2 ans, lui conférant ces arômes tant recherchés par ce type de consommateurs. Un excellent cadeau à offrir.

Les consommateurs de Ribera de Duero : Pour les amateurs de vins corsés avec des tanins fermes, cette DO est toujours un très bon choix. Les sols argileux, le cépage de tinto fino, ainsi que le vieillissement en fûts, sculptent des vins robustes dans cette région. Récemment, sont apparus de plus en plus de jeunes producteurs qui souhaitent représenter ces lieux. Nous vous proposons dès lors Dominio de Es Viñas Viejas de Soria. Une région encore peu connue dans la province de Soria sur le site de Atauta, composé d’anciens vignobles et transformé par Bertrand Sourdais, qui aboutissent sur l’un des vins de la Ribera les plus surprenants du moment.

Les consommateurs de vins à haute expression : Pour ceux qui aiment les vins concentrés, épicés et puissants, c’est l’occasion rêvée pour offrir le Muga Aro. Un vin qui est élaboré uniquement au cours des grands millésimes, comme celui de 2010 et maintenant celui de 2015. Une sélection minutieuse dans le vignoble pour choisir les grappes une à une et une vinification ultérieure pour extraire tout le muscle du fruit, font le reste. Un excellent cadeau.

Les consommateurs curieux : Ce cadeau est destiné aux personnes qui, lorsqu’elles entrent dans un restaurant, aiment étudier le menu à la recherche de nouveautés à se mettre sous le palais. Bernabeleva Carril del Rey est un vin fait pour eux, un vin de garnacha élaboré dans la région de Gredos par Marc Isart pour Bernabeleva. Un grand vin fruité, floral, léger et profond, capable d’enchanter même les plus curieux.

Les consommateurs branchés : Nous vous présentons ici le cadeau idéal pour ceux qui recherchent les dernières tendances en matière de restauration. Une mode qui est là pour rester est celle des vins naturels. Des vins qui triomphent dans tous les meilleurs restaurants et bars à vins du monde. Nous avons choisi La Llopetera de Escoda Sanahuja, un viticulteur qui élabore de cette façon depuis de nombreuses années, un visionnaire dans notre pays. L’un des meilleurs vins de Pinot Noir sous nos latitudes. Il ne vous décevra pas.

Les consommateurs qui suivent les notes attribuées aux vins : Cette dernière section est destinée aux gens qui aiment être informés sur les meilleurs vins classés par les prescripteurs du vin. Nous vous présentons ici l’une des plus grandes perles cotées par Luis Gutiérrez pour Parker. Clos Erasmus 2013 – pour l’un de ses grands millésimes, il lui a attribué la note de 100 points. Le genre de cadeaux qui fera monter les larmes aux yeux.

Alors pour toutes les personnes qui l’ont mérité, vous savez maintenant quoi leur offrir. Profitez-en !

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , |

Vins classiques de la Rioja, le quartier de la gare

Deja tu comentario

Dans l’article du blog sur les vins classiques vs modernes, nous avons parlé des différents profils qu’un vin peut acquérir en fonction de la manière dont il est élaboré. Dans ces deux grandes catégories, on peut citer un profil de vin classique ou moderne, et Rioja est l’une des régions où il est possible de différencier ces profils. Là où l’arrivée du chemin de fer a marqué une étape importante dans l’évolution de la région.

Avant la création de la DO, le centre le plus important d’élaboration de vin de qualité se trouvait dans le quartier de la gare de Haro. Ce développement eut lieu en raison de l’arrivée du train dans cette localité et de la facilité avec laquelle il était possible d’atteindre cette région, qui présentait des caractéristiques similaires à celles de Bordeaux. En 1859, après que l’oïdium ait dévasté la récolte, suivi par le phylloxéra, les établissements viticoles français commencèrent à acheter du vin dans la région, puis à élaborer. En 1877, M. Rafael López de Heredia construisit sa propre cave à quelques mètres de la gare. Par la suite, CVNE en 1879, Gomez Cruzado et La Rioja Alta en 1890, et Bodegas Bilbainas en 1901, installèrent également leurs établissements viticoles à proximité de la gare. Après l’arrivée du phylloxéra sur les terres de la Rioja, Muga fut fondée en 1932 et, en dernier lieu, Roda fut créée en 1987, déjà à l’époque de l’œnologie moderne.

Ils forment ainsi un ensemble d’exploitations viticoles qui se distinguent par des élaborations plus classiques, apprises des viticulteurs français. De longs vieillissements en fûts, où la stabilisation du vin s’effectue de manière naturelle avec le temps, conférant au vin de subtiles couleurs de briques, des arômes tertiaires et légèrement épicés et une bouche élégante et complexe. De grands vins fins de la Rioja.

Nous vous présentons ci-dessous plusieurs vins classiques représentatifs :

Viña Tondonia Blanco Reserva : un vin qui fait fureur aujourd’hui et qui fut mal compris pendant de nombreuses années. De nos jours, c’est devenu un vin culte. Elaboré principalement avec du cépage Viura et vieilli pendant 6 ans dans de vieux fûts de 225 litres, il se caractérise principalement par la complexité conférée par la lente oxydation et la grande vivacité qu’il conserve au fil du temps.

Rioja Alta 904 Gran Reserva : ce 904 est l’un des meilleurs exemples de la vinification classique. Il vieillit pendant 4 ans en fûts avec des soutirages réguliers afin de nettoyer le vin. Un vin fin, avec une nette prédominance des arômes tertiaires et un énorme potentiel de garde.

Cune Imperial Gran Reserva : ce vin représente le style le plus ancien de l’exploitation viticole. Élaboré à partir de vignobles de différentes sous-zones, qui sont assemblés à la perfection pour résister à 2 ans en fûts et 4 ans en bouteille avant d’être commercialisé. Un vin avec un caractère un peu plus fruité que ses voisins mais qui conserve cette finesse typique des grands vins de la région.

Muga Prado Enea : Muga fut fondée un peu plus tard mais l’exploitation viticole s’est parfaitement adaptée à la manière d’élaborer de ses voisins. Un grand vin qui, année après année, gagne en finesse, un style classique et en même temps très bourguignon. Des arômes tertiaires et légèrement fruités qui apportent une excellente complexité au vin.

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , , |

Nous avons visité le Salon des meilleurs vins d’Espagne 2018, Guide Peñín

Deja tu comentario

Comme nous l’avions annoncé l’année dernière, nous sommes retournés visiter le Salon organisé par le Guide pour sa XIXème édition des vins cotés par Peñín. Rendez-vous incontournable pour les établissements viticoles de référence sur la scène espagnole et pour les principaux représentants du monde du vin. Une fois de plus, l’événement fut un succès en termes de participation du public et d’union des professionnels.

penin-2018

À cette occasion, nous avons pu à nouveau savourer les vins que nous connaissions déjà mais également découvrir de nouvelles exploitations viticoles et des vins que nous inclurons progressivement à notre catalogue. Entre autres, nous tenons à mentionner :

Artuke : Artuke continue à se surpasser, année après année. Ils ont introduit trois nouveaux vins, issus de deux pagos différents, qui rejoignent la gamme Fincas de los Locos. Ils portent le nom de « La Condenada », « El Escodallero » et « Las Mañas », au sein desquels prédomine le cépage Tempranillo. Ces trois vins s’expriment différemment, bien qu’ils aient un dénominateur commun, leur finesse.

Bernabeleva : C’est un répertoire impressionnant de vins, en blancs et en rouges, que nous propose le millésime 2016 de Bernabeleva. Fins, légers et pleins de milliers de nuances. Parmi leurs vins blancs, il convient de mentionner le « Navaherreros Blanco de Bernabeleva » et en vins rouges, leur « Carril del Rey » pour sa complexité fluide.

Bodega Contador : Benjamín Romeo continue de miser sur des vins concentrés, bien que les tanins soient chaque fois plus aimables dans leur jeunesse, comme le montre le deuxième millésime de leurs « Colecciones ». « El predicador », leur vin d’entrée de gamme, fait partie de cette nouvelle philosophie de l’exploitation viticole, aboutissant à un vin volumineux mais sans perdre en longueur.

Société des vins Telmo Rodríguez : Nous avions envie de tester l’évolution des parcelles de Telmo Rodríguez dans La Rioja. C’est une exploitation viticole qui change (en mieux) année après année. Il ne nous a pas déçus avec le deuxième millésime de ses nouvelles parcelles : Tagüernega, La Estrada et El Velado, qui ont gagné en qualité et en précision.

Dominio del Águila : C’est toujours un plaisir de goûter les grands vins de cette exploitation viticole. Pour son vin « Peña Salada 2012 », nous présageons un bon potentiel de garde. Nous souhaiterions également mentionner le claret « Picaro del Águila 2015 » pour sa structure et sa profondeur.

Diez Caballero : Une petite exploitation viticole située à El Ciego que nous voulions essayer et qui ne nous a pas déçus. Des vins de crianza et de reserva élaborés de manière classique avec un grand respect pour la mise en valeur du fruit. Vous pourrez bientôt l’essayer sur Decántalo.

Hacienda Solano : Exploitation viticole récemment ajoutée au catalogue de Decántalo. Toni Sarrión, œnologue de Mustiguillo, donne également des conseils sur l’élaboration de leurs vins. Il y a implanté sa personnalité, en respectant toujours plus le fruit que le vieillissement.

Hacienda El Ternero : Exploitation viticole située dans la partie de La Rioja correspondant à la province de Burgos et qui se distingue par ses crianzas et reservas légers. Le vin crianza est l’un des vins les plus frais de la région.
Fento wines & Zárate : Cette exploitation viticole ne connaît aucune limite et le prouve millésime après millésime. Dans cette édition, nous avons été impressionnés par leur « Carralcoba 2016 » pour sa rectitude, sa profondeur et sa salinité.

Soto Manrique : Située à Cebreros, Ávila, cette exploitation viticole élabore un très bon vin de garnacha à un prix imbattable (que demander de plus ?). Comme nouveauté, ils ont créé cette année un albillo très frais et buvable.

Terra d’Uro : Exploitation viticole appartenant à l’appellation d’origine Toro et l’une de nos préférées dans cette région. Elle maintient l’équilibre dans une région où les vins ont tendance à avoir une concentration élevée. « Finca la Rana » est fidèle à ce style, en maintenant un point optimal de structure accompagné de notes épicées.

Marques de Murrieta : Exploitation viticole très importante dans la Rioja, comme en témoignent ses grands vins. Depuis leur reserva jusqu’à leur « Castillo de Ygay », ils sont tous pleins de typicité et de territoire.

Suertes del Marqués : Les nouveaux millésimes que nous avons pu déguster montrent leur cheminement vers des vins plus ouverts, fluides et profonds. Son vin blanc « El Trenzado » le prouve bien.

Ce fut un plaisir d’avoir à nouveau été invités à ce rendez-vous incontournable du vin espagnol. À l’année prochaine !

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , |

Notes attribuées aux vins : Qui est qui

Deja tu comentario

Chez Decántalo, nous avons introduit plusieurs nouveaux systèmes de notations afin de pouvoir refléter les différents critères utilisés par les personnalités les plus influentes dans le monde du vin. Nous vous présentons ci-dessous les personnes qui se cachent derrière ces notations et leurs différentes manières de refléter les notes.

puntuaciones

 
Vins cotés par Parker : Robert Parker Jr est devenu la personnalité la plus influente dans le monde du vin en publiant The Wine Advocate depuis sa ville natale dans le Maryland. De chez lui, il réussit à réfuter les plus grands critiques de l’époque selon lesquels le millésime 1982 à Bordeaux était l’un des meilleurs de ces dernières années. Depuis lors, il a acquis une réputation mondiale et ses notations sont parvenues à influencer des millions de consommateurs et mêmes des producteurs de vin, en adaptant les vins aux goûts personnels de Robert Parker Jr. Aujourd’hui, la personne responsable de déguster les vins espagnols est Luis Gutiérrez, un grand connaisseur des différentes régions viticoles, qui aime visiter les vignobles en personne et rencontrer les personnes impliquées dans l’élaboration de chacun d’entre eux.

De 96 à 100 : Un vin extraordinaire, profond et complexe, qui conserve les caractéristiques classiques de la région.
De 90 à 95 : Un vin avec du caractère et une complexité exceptionnelle.
De 80 à 90 : Les 80 points correspondent à un vin de niveau moyen et les 89 points, à un très bon vin.

Vins cotés par Suckling : James Suckling est originaire de Los Angeles. Il collabora à la publication de Wine Spectator dès ses débuts en 1981. Suite à l’essor du magazine, il s’installa en Europe où il devint responsable de toutes les dégustations au niveau européen. Depuis lors, il entretient des liens étroits avec tous les producteurs européens. Il estime avoir goûté à l’aveugle plus de 200 000 vins au cours de sa carrière. En 2010, il décida de créer sa propre publication www.jamessuckling.com, qui dispose aujourd’hui d’une grande équipe de collaborateurs et qui couvre les régions d’élaboration les plus célèbres au monde, dont l’Espagne.
Ses notes sont également attribuées conformément à la méthode américaine, sur 100 points. Il les établit à partir de ces critères. Couleur 15 ; arômes 25 ; structure en bouche 25 ; évaluation globale du vin 35.

Vins cotés par Peñin : José Peñín est pionnier dans l’évaluation des vins espagnols, qu’il effectue depuis plus de 25 ans. Une longue expérience en dégustations qui nous a permis de faire découvrir de nombreux vins aux amateurs et professionnels. L’échelle de notation est identique à celle utilisée par les Américains, avec des notes sur 100

De 95 à 100 : Évaluation positive à tous les niveaux et avec une intensité exceptionnelle.
De 90 à 94 : Vin avec des qualités similaires aux vins d’exception, mais avec moins d’intensité et de nuances.
De 85 à 89 : Fait ressortir des nuances de sa catégorie et de sa région viticole.
De 80 à 84 : Vins avec des nuances minimales de sa catégorie et de sa région viticole.
De 70 à 79 : Il ne présente aucun élément remarquable.
De 60 à 69 : Certaines nuances peuvent présenter des défauts.
De 50 à 59 : Bouteille défectueuse.

Vins cotés par Decanter : il s’agit d’une publication britannique fondée en 1975 et la plus ancienne publication sur les vins du pays. Son essor n’a cessé de croître et aujourd’hui, elle est publiée dans plus de 90 pays.
Depuis 1991, le magazine peut également être consulté sur leur site internet https://www.decanter.com/ en faisant l’un des plus visités au monde. Leurs notes sont établies sur 100 points et elles se concrétisent sous formes de différentes médailles.

De 98 à 100 : Vin exceptionnel – Médaille d’or
De 95 à 97 : Excellent vin – Médaille d’or
De 90 à 94 : Hautement recommandé – Médaille d’argent
De 86 à 89 : Recommandé – Médaille de bronze
De 80 à 85 : Félicité

Vins cotés par Tim Aktin : Ce journaliste et Master of wine britannique est l’un des prescripteurs les plus influents du marché anglais et l’un des co-présidents de l’International Wine Challenge, l’un des concours les plus prestigieux au monde via la méthode de dégustations à l’aveugle. Il rédige des articles pour d’importantes publications telles que Decanter ou Drink Business. Les paramètres de notation sont similaires à ceux de Decanter.

Et enfin, notre propre système de notation que nous vous avons expliqué dans un précédent post et que vous pouvez consulter ici.

Escrito en Actualité | Marqué avec , , , , |

La décantation

Deja tu comentario

La décantation est l’action de séparer les liquides des solides. Décrit de cette manière, cela semble être une opération simple et mécanique, mais si nous parlons de décantation dans le monde du vin, nous parlons presque d’un art.

decantador

La décantation du vin consiste essentiellement à transférer le vin de la bouteille à un autre récipient, en l’occurrence à une carafe. À partir de là, nous pouvons trouver différents types de décantations en fonction de l’objectif recherché, et de nombreux types de carafes créées exclusivement pour permettre cette opération.

La décantation classique a pour objectif de séparer les dépôts qui ont éventuellement pu se former dans les vins plus vieux qui ont passé beaucoup de temps en bouteille. Pour ce faire, nous utiliserons une carafe à col étroit et à base large, qui permet au vin de glisser délicatement par le col et de reposer tranquillement et commencer à respirer quand il arrive à la base, dévoilant toutes les qualités qui étaient restées enfermées. Une carafe idéale pour ce genre de décantation est la Carafe Riedel Ultra. Avec ses formes académiques, c’est la carafe utilisée par les grands sommeliers.

Un autre type de décantation est celle dont ont besoin les vins jeunes corsés et les vins naturels réduits, qui se montrent austères et peu expressifs dès le début. La Carafe Riedel Cabernet est idéale pour ce genre de vins, avec son design sobre, son ouverture et sa base larges, qui permettent de les oxygéner avec énergie, tout en adoucissant leurs tanins et en révélant tout leur caractère et personnalité.

Il existe d’autres types de vins qui ont besoin d’une décantation douce pour s’ouvrir et exprimer tout leur caractère, tels que les vins blancs et les vins mousseux à long vieillissement. Pour ces vins, la carafe parfaite est la Riedel Cornetto Single, avec son col élégant et ses formes ondulées, où le vin glisse délicatement jusqu’à atteindre la base où il respire de manière détendue. Ici, chaque vin prend son temps pour montrer toute sa personnalité.

En plus de tout ça, il faut également tenir compte des temps de décantation. Par exemple, les vins vieux ou à long vieillissement auront besoin de plus de temps de repos que les vins jeunes corsés ou ceux qui présentent une certaine réduction.

Vous pouvez consulter ici les différents types de carafes que nous proposons à la vente.
Nous sommes sûrs que vous trouverez celle qui vous conviendra le mieux :)

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , , , |

Vous voulez nous aider à financer un nouveau grand projet ?

Deja tu comentario

Avant toute chose, nous sommes très heureux de pouvoir vous annoncer que, grâce à votre collaboration, nous avons pu rassembler 100% des fonds dont avait besoin l’association Global Humanitaria pour mener à bien le projet « Thérapie assistée avec des chevaux pour personnes handicapées », un projet visant à permettre aux enfants ayant des problèmes moteurs à améliorer leur qualité de vie en favorisant leur autonomie et en contribuant à la stimulation, la réadaptation et la rééducation des fonctions et des capacités motrices affectées.
C’est pourquoi, depuis Decántalo, nous tenons à tous vous remercier pour votre collaboration !

Mais cela ne s’arrête pas là. Car nous entamons une nouvelle collaboration pour laquelle nous souhaiterions vous demander votre aide.
Un nouveau projet qui, à notre avis, en vaut vraiment la peine. Il s’agit de la campagne « Distribution des repas équilibrés ». Une campagne organisée par Nutrició sin fronteras et qui a pour objectif de garantir le droit universel à l’alimentation pour les citoyens en situation de pauvreté.

cocina

Étant donné que Barcelone est une ville touristique, avec une quantité importante d’hôtels, Nutrition sans frontières a lancé ce projet afin de mettre à profit l’excédent de nourriture préparée par ces hôtels. Nutrition sans frontières se charge de la collecte et de la distribution de ces aliments dans des soupes populaires, tout en garantissant des conditions optimales d’hygiène et de sécurité alimentaire tout au long du processus de transport.

L’objectif final de ce projet est d’en faire directement bénéficier 50 personnes, qui recevront un repas quotidien équilibré et nutritif pendant un mois et demi.
Nous espérons recevoir votre aide afin de parvenir à financer rapidement ce projet. Lorsque vous passerez commande, vous pourrez cocher une case dans le panier afin d’apporter votre contribution. Vous pouvez collaborer à partir de 1€ seulement.

Vous pouvez suivre le financement de ce projet sur la page de Worldcoo en cliquant sur le lien suivant : http://www.worldcoo.com/fr/projets/sharing-food-resources/

Nous vous remercions d’avance pour votre aide !

Escrito en Decántalo |

La nouvelle vague de producteurs espagnols

Deja tu comentario

Nous avons la chance d’avoir une nouvelle fournée de producteurs qui souhaitent récupérer certaines régions, certains cépages et une viticulture respectueuse de l’environnement. Des producteurs qui ont beaucoup voyagé et qui souhaitent récupérer l’authenticité du passé. Nous vous présentons quelques producteurs de la nouvelle vague et qui vont sûrement vous étonner :

nuevos-elaboradores

Alvar de Dios Hernández : Il y a quelques années, il commença son projet personnel dans sa ville natale de Pego à Toro, alors qu’il travaillait chez Bodega Marañones. Un vieux vignoble appartenant à son grand-père fut le point de départ de ce projet, qui aboutit sur un vin : l’Aciano. Un vin de tinta de Toro issu de vignes pré-phylloxéra qui ont trouvé leur équilibre dans un climat extrême, et avec une élaboration qui prend soin du site. Son offre s’est agrandie avec l’élaboration d’un vin rouge jeune et ayant de la substance, appelé Tío Uco, provenant de différents vignobles de la région, et le Vagüera, un vin blanc issu d’une petite parcelle contenant 10 cépages de blancs différents. Il franchit une nouvelle étape en élaborant du vin dans la petite appellation de Arribes, où il a trouvé la fluidité et la fraîcheur qu’il aime tant, avec les cépages locaux de la région.

Manuel Moldes / Bodegas Fulcro : au sein des Rías Baixas, il existe de grands producteurs qui fuient les profils commerciaux de la région et cherchent à tirer le meilleur parti du climat atlantique et à élaborer des vins plus profonds et plus austères. L’un d’entre eux est Manuel Moldes, dans la sous-région du Salnés. Ses vins expriment à la perfection les sols de granit et une grande salinité, ils sont capables d’égaler les grands vins de Sancerre, et Fulcro en est un bon exemple.

Curro Barreño / Jesús Olivares : Fedellos de Couto : Ce sont des producteurs qui ont toute la préparation nécessaire pour élaborer de grands vins. Ils se sont rencontrés dans la Sierra de Gredos, où ils ont travaillé dans différents établissements viticoles, avant de passer dans la Ribeira Sacra. Cette fois-ci, ils se sont associés à Luis Taboada, originaire du Pazo do Couto dans la vallée de Bibei, où ils ont réussi à extraire certains des vins les plus originaux et les plus parfumés de la région. Venez les essayer !

Paola Medina / Williams & Humbert : À Jerez, il y a une nouvelle tendance qui cherche à remettre en valeur les vins de la région. Paola, œnologue et responsable de l’établissement viticole, fait partie de cette nouvelle vague. Dans le but de différencier les meilleurs vins de la maison, les vieillissements sont élaborés de manière statique, sans mélanger les millésimes et en vue d’extraire le plus grand potentiel de l’année. Sa dernière production est un fino bio de millésime. Un incontournable

Beatriz Herranz / Barco del Corneta : Beatriz commença son aventure dans un petit garage de la Seca, dans la région de Rueda. Elle se mit à vinifier un vignoble familial avec un fût de 500 litres. À partir de là, elle commença à mieux comprendre le cépage principal de la région et à connaître de vieux vignobles qui finiront par donner le caractère si particulier de ses vins de Barco del Corneta. Felix a maintenant rejoint le projet, un grand ami de longue date et avec qui elle partage le même genre de préoccupations.

Iago Garrido / Fazenda Agrícola Augalevada : Iago est un adepte de la biodynamie et il la pratique dans ses vignobles de Ribeiro. Ce jeune homme a choisi d’intégrer sa passion à son mode de vie. Il a planté et choyé des vignobles dans la ville de Cenlle, Ribeiro. Sa curiosité et son envie de transmettre le paysage n’ont pas de limites, comme en témoigne le vin Ollos de Roque, un vin profond et enraciné à la terre.

Oriol Artigas : Oriol est venu dans la région de Alella pour y apporter un souffle nouveau. Il commença à jouer avec les différents vignobles et microclimats de la région, ainsi qu’avec ses différents sols, granit, schiste, etc. Sa façon de travailler se base sur l’absence totale de produits chimiques, tant dans les vignobles qu’en cave. Ses vins sont originaux et authentiques, à la recherche des parfums les plus purs de la Méditerranée et du territoire.

Javier Revert : c’est un passionné de son lieu d’origine, Font de la Figuera, dans la sous-zone Terres dels Alforins de Valence. Ce jeune viticulteur commença et poursuivit sa carrière au sein du Celler del Roure. Son petit projet personnel débuta avec les vignobles familiaux de la région. Il a récupéré des cépages et des vinifications utilisées par ses ancêtres, comme dans le cas du Micalet, un vin élaboré dans des pots en argile de 1 000 litres.

Et voici donc un vaste groupe de nouveaux producteurs que nous agrandirons dans des entrées ultérieures du blog. Longue vie aux nouvelles tendances !

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , |

Assortir les champignons et le vin.

Deja tu comentario

Avec l’arrivée de l’automne et de ses premières pluies, la haute saison des champignons a commencé. Les champignons, comme le vin, sont un produit profondément lié à la terre et avec une tradition culinaire très importante en Espagne.

setas-blog

Les champignons sont un excellent complément aux ragoûts et aux potées, avec de la viande ou du poisson, et un délice en tant qu’élément principal dans les préparations à base de riz et de pâtes. Il existe autant de sortes de champignons que de manières de les cuire. Toutes ces combinaisons nous fournissent une gamme de saveurs et de textures qui offrent beaucoup de possibilités en termes d’associations.
Nous vous présentons ci-dessous une sélection des meilleurs assortiments, qui vous séduiront certainement.

Viña Pedrosa Crianza 2015 : un classique de la Ribera del Duero qui, grâce à ses arômes tertiaires issus du vieillissement dans les meilleurs bois, se combine avec toutes sortes de champignons et avec leurs notes de terre humide, d’humus et de sous-bois.

Losada 2016 : ce vin de Mencía du Bierzo, soyeux et corsé, est le compagnon idéal des ragoûts et des potées, où les champignons apportent tout leur arôme et leur saveur caractéristique.

Castillo de Monjardín Chardonnay Reserva 2014 : ce vin blanc aux saveurs de bois se marie à la perfection avec une crème de champignons grâce à ses arômes toastés et ses notes lactiques, tout en nous laissant la bouche propre à chaque gorgée.

Jhana 2017 : excellent vin rosé avec un vieillissement court qui lui apporte la touche corsée idéale pour accompagner à la perfection les plats de pâtes avec de délicieuses sauces aux champignons, comme celle de boletus edulis.

Lindes de Remelluri Viñedos de Labastida 2014 : un Rioja avec un passage distingué en fût qui va de pair avec toutes sortes de champignons cuits à la poêle ou grillés.

Roger Goulart Gran Cuvée Gran Reserva 2011 : ce cava avec long vieillissement et une bonne structure est l’accompagnement parfait pour le risotto typique aux champignons. Ses élégants arômes issus du vieillissement en bouteille et sa fraîcheur en bouche, se combinent à la saveur et à la texture de ces délicieux plats à base de riz.

Vilosell 2016 : le fleuron de l’œnologue Tomás Cusiné, un vin corsé, élégant, avec des notes marquées d’épices, qui se combinera parfaitement à la saveur épicée caractéristique des champignons tels que le Tricholome ou les Trompettes de la Mort.

Joan Rubió Essencial 2016 : ce vin blanc naturel, élaboré avec du xarel·lo et vieilli en douceur, nous apporte à sa juste mesure le fruit nécessaire pour rehausser la saveur douce et fruitée de champignons comme la Chanterelle.

Callejuela Amontillado : ce vin typique de xérès, corsé et structuré, avec ses notes toastées, de fruits secs comme la noisette, se marie à la perfection avec les saveurs et les textures charnues que nous apportent des champignons aussi délicieux que l’Oronge ou l’Amanite des Césars (amanita caesaeria). Une association aussi audacieuse qu’agréable.

Artadi Viña El Pisón 2015 : nous ne pouvions pas terminer cette publication sans mentionner ce champignon de luxe, la truffe (Tuber melanosporum), qui, avec son arôme raffiné, est uniquement à la hauteur de vins de la classe du Pisón, l’un des grands vins de La Rioja.

Bienvenue en automne !

Escrito en Sin categoría | Marqué avec , , , , , , |