Juan Gil 12 Meses 2012, bienvenue à Decántalo!

Nous sommes très heureux de recevoir de nouveaux millésimes de vins. D’une certaine manière, peut être pensez-vous que c’est ce qu’il y a de plus normal au monde. Introduire de nouveaux cépages de vin sur notre site Web traduit la réussite de notre objectif.

Ou mieux, disons les objectifs ! Parce que d’un côté, cela veut dire que les millésimes précédents ont été épuisés (un détail important). Et de plus, cela veut dire que nos clients sont satisfaits des vins présentés sur notre site internet.

Juan Gil 12 Meses 2012

Et c’est exactement ce qu’il se passe, année après année, avec un des vins les plus appréciés que nous avons : Juan Gil 12 Meses, de la Bodega Juan Gil.

Cet exceptionnel monovariétal de Monastrell de l’A.O.C. Jumilla nous accompagne depuis le millésime 2006. Dès lors, il fait partie de nos meilleures ventes annuelles, et reçoit d’excellents commentaires de nos clients.

Avec un tel programme chez Decántalo, le moins que l’on puisse faire est de consacrer cet écrit à l’arrivée sur le marché de son dernier millésime : Juan Gil 12 Meses 2012.

Juan Gil 12 Meses 2012, de la même forme que les cépages antérieurs, provient de plus de 40 ans de la variété Monastrell dans un lieu unique. Après la collecte, les raisins fermentent pendant 20 à 25 jours dans de l’inox et la fermentation malolactique se réalise. Ensuite, a lieu un vieillissement de 12 mois dans des fûts de chêne français.

L’expression de la Monastrell se reflète dans le Juan Gil 12 Meses 2012 d’une des manières les plus fiables que nous puissions trouver sur le marché.

Couleur cerise de haute extraction. Un nez qui évolue prodigieusement à mesure que le vin s’aère, et un passage en bouche équilibré et élégant. Puissant mais subtil. Une merveille !

Il reste l’un des vins avec le meilleur rapport qualité prix que nous pouvons trouver.

Vous ne le connaissez pas encore ? Découvrez Juan Gil 12 Meses 2012 sur notre site.

Esta entrada fue publicada en Nouveaux vins and tagged , , . Bookmark the permalink.

Poster un commentaire