Vins d’élevage. Qu’apporte le bois de chêne au vin?

Nous commençons notre article d’aujourd’hui avec un point évident. En effet, nous sommes convaincus que la majorité de nos lectrices et lecteurs ont entendu dire que beaucoup de vins vieillissent dans des barriques de chêne.

Ce qui peut être moins évident est de savoir avec certitude ce qu’apporte le bois au vin, de même que les types principaux de chêne et ses propriétés organoleptiques. Dans l’article d’aujourd’hui nous souhaitons découvrir les propriétés de l’élevage en barrique apportées au vin. Cela vous intéresse-t-il de nous accompagner?

vinos-crianzaSalle d’élevage de la cave Bodegas Dinastía Vivanco (DOCa Rioja). Image de Semsu Hor (CC BY-ND 2.0)

Tout d’abord et pour résumer, nous pouvons dire que le bois du chêne est utilisé depuis des siècles dans l’élaboration du vin, afin de varier la couleur, la saveur, le profile du tanin et la texture du vin.

Comme nous venons de le mentionner, le chêne adoucit la texture du vin et le stabilise. De plus, cela permet aux tanins de polymériser, donnant ainsi une sensation plus agréable et ronde en bouche.

De même, en plus d’apporter une structure et une douceur, cela confère des saveurs et des arômes qui seraient dans le cas contraire impossible d’obtenir dans certains vins. Nous parlons des fameux arômes épicés et toastés que nous rencontrons dans beaucoup de vins avec un élevage en chêne.

Un large éventail d’expériences aromatiques à portée de mains du caviste, toujours connu pour la sélection du type de chêne qui est utilisé pour l’élevage.

Actuellement et de manière générale un œnologue peut utiliser trois types différents de chêne:

Chêne français. Les barriques de chêne français donnent au vin des tanins soyeux et transparents, qui confèrent une sensation de douceur subtile et persistante. Ce type de chêne attribue aux vins une sensation épicée riche et profonde au nez. Comme exemple de vins élevés dans ce type de chêne, nous vous recommandons Baigorri Reserva 2007. Un grand vin de la Rioja avec pas moins de 18 mois d’élevage en barrique nouvelle de chêne français. Un vin très épicé et intense au nez qui ne vous laissera pas indifférent.

Chêne américain. Ce type de chêne est beaucoup moins poreux et très hermétique. Il offre des sensations bien plus amères et parfois une douceur plus forte que celle du chêne français, de même que d’intenses sensations de vanille et de coco. Nous vous invitons à découvrir ces caractéristiques de ce type de vin d’élevage en débouchant une bouteille de Viña Arana 2006, également originaire de l’Appellation d’Origine Qualité espagnole, la D.O.Ca Rioja. Un très bon vin de profile classique, subtile et élégant.

Chêne d’Europe centrale. De caractéristiques organoleptiques similaires à celles du chêne français, le chêne d’Europe centrale, principalement d’Hongrie, est également la variété qui transmet le moins de composants volatiles du bois au vin, ce qui fait de ce bois, un bois idéal pour préserver les propriétés des raisins. Il n’est pas facile de rencontrer des vins élevés dans des barriques 100% chêne de cette nature. Bien que par chance nous en connaissons quelques-uns, magnifiques, comme par exemple Loxarel Amaltea 2013, élaboré par la cave  Bodegas Loxarel, sous la protection de la D.O. Penedés. Un vin avec un rapport qualité/prix  très intéressant, dont ses processus de production suivent les préceptes de l’agriculture biodynamique.

Qu’attendez-vous pour les déguster? Vous allez les adorer!

 

Esta entrada fue publicada en Fabrication du vin and tagged , , . Bookmark the permalink.

Poster un commentaire